Lumière aveuglante, son qui grésille, cadrage bateau : vous avez déjà sûrement visionné des vidéos mal réalisées. Des vidéos gênantes.

Dans ces cas-là, le malaise peut vite s’installer, et la catastrophe n’est jamais très loin.

Comment se filmer avec son ordinateur ?

Si faire des vidéos est devenu un acte du quotidien pour bon nombre d’entre vous, les réaliser de manière professionnelle ne s’improvise pas.

Et il vaut mieux, vu l’importance de la vidéo pour votre stratégie marketing : 68 % des consommateurs préfèrent regarder des vidéos pour en savoir plus sur de nouveaux produits ou services, plutôt que de consulter des articles, des infographies ou des ebooks.

Pour éviter le flop et partir sur de bons rails, cet article vous détaille pas à pas comment se filmer avec son ordinateur. Vous découvrirez un tutoriel réalisé avec un outil en vogue, sans oublier des conseils éclairés.

Avant de vous lancer, quelques conseils de base 💡

Vous trépignez sûrement d’impatience à l’idée de découvrir comment se filmer avec son ordinateur.

Cependant, attendez un peu avant d’appuyer sur le bouton “Enregistrer”. Pour un rendu au top et professionnel, adopter les bonnes pratiques ne sera pas de trop.

Il serait dommage de jeter vos rushs à la corbeille, et de perdre un temps conséquent, par excès de précipitation.

Pour filmer juste, appliquez les conseils ci-dessous :

  • Choisissez l’endroit adéquat. Optez pour une pièce silencieuse et bien éclairée : ne vous placez pas devant une fenêtre, qui accentue le contre-jour. Méfiez-vous aussi des bruits parasites et de la résonance de la pièce.
  • Soignez la mise en scène. Attention aux éléments de décor se trouvant dans votre dos, qui doivent coller avec votre propos et votre business. Vous pouvez en ajouter vous-même (plantes, livres, déco) si cela est pertinent. Votre apparence est aussi importante, en particulier le haut du corps et votre visage. Pensez-y !
  • Réfléchissez à ce que vous souhaitez dire dans la vidéo, que ce soit pour un tuto à partager à vos collaborateurs, ou un enregistrement à réutiliser dans un montage vidéo ultérieur. Pour vous mettre à l’aise et éviter de balbutier, écrivez un petit script qui guidera le tournage. Cela vous évitera d'avoir des heures de rush à monter par la suite. Pensez à lire votre script à voix haute pour vous familiariser avec le texte, et paraître le plus naturel possible. Vous pouvez même utiliser un prompteur en ligne pour vous guider, si besoin.
  • Testez la qualité de la vidéo et surtout du son en amont. Faites des enregistrements à blanc pour contrôler que tout soit OK.
  • Adoptez une posture professionnelle. Votre webcam (intégrée ou externe) doit être positionnée à hauteur de vos yeux, avec un recul minimum de 50 cm. Ne vous collez pas trop à l’écran et, si besoin, surélevez votre ordinateur avec des livres ce genre de station d’accueil. Et lorsque vous parlez, fixez votre webcam, pas votre écran.

Maintenant que vous êtes dans les starting-blocks, prêt à bondir, il ne vous reste plus qu’à télécharger et à installer le bon outil pour se prendre en vidéo avec votre ordinateur.

Tuto : Comment se filmer avec son ordinateur comme un pro avec Loom 📹

Savoir comment se filmer avec son ordinateur reste primordial dans plusieurs cas de figure. Vous pourriez avoir besoin de dévoiler votre frimousse pour :

Pour vous jeter à l’eau, le marché regorge de solutions : Apowersoft, Snagit, Quicktime Player, OBS ou encore PhotoBooth, pour ne citer qu’elles.

Ce tutoriel se concentre sur l’outil Loom, qui dispose de plusieurs avantages :

  • Il est très simple à utiliser.
  • Il possède une version gratuite bien développée, et son offre Pro, appelée “Business”, est très accessible (8$/mois).
  • Il permet de filmer également à l’aide d’une extension Google Chrome.
  • Il permet d’enregistrer et de filmer son écran totalement ou partiellement (screen capture).
  • Vous pouvez ajouter des commentaires et annotations sur l’écran, des emojis, des GIFs et des captures d’écran.

Il ne reste plus qu’à le paramétrer, ce que vous allez découvrir au cours des 5 étapes ci-dessous.

Étape 1 : Télécharger et installer Loom

Loom peut s’installer de deux façons différentes. Vous pouvez d’abord télécharger une application (Mac, Windows, iOS, et Android) sur le site officiel dédié à la solution :

Vous devez ensuite créer un compte gratuitement, ou vous connecter à l’aide de votre compte Google, Slack, Apple ou Outlook.

Seconde option à votre disposition : l’installation d’une extension Chrome dédiée, disponible sur le Chrome Web Store :

Vous pouvez installer et utiliser les deux, à votre convenance. Pour les besoins de ce tutoriel, c’est l’usage de l’application pour ordinateur de bureau qui sera détaillée (le principe de fonctionnement est le même pour l’extension à utiliser avec le navigateur web Google Chrome).

Étape 2 : Paramétrer l’enregistrement

Sur votre machine, sélectionnez l'icône correspondant au logiciel Loom. Vous constaterez d’abord l’apparition d’une fenêtre contextuelle, en haut à droite de votre écran.

Cette dernière propose plusieurs options :

  • Enregistrer une vidéo ou faire une capture d’écran (screenshot, en version Beta au moment de rédiger ces lignes).
  • 3 façons de capturer une vidéo : Écran et webcam (Screen and camera), Ecran seulement (Screen only) et Webcam seulement (Cam only). C’est cette dernière option qui nous intéresse dans ce tutoriel.
  • L’affichage des options d’enregistrement (Recording settings). Vous pouvez paramétrer la webcam et le micro de votre choix. Par défaut, Loom reconnaît automatiquement les outils que vous utilisez, ce qui reste très pratique 💪.
  • Un choix parmi plusieurs formats vidéo : 360p, 480p, 720p et HD (avec une Licence Pro).

Une fois vos options sélectionnées, place à l’enregistrement. Comment se filmer avec son ordinateur ne va plus avoir de secrets pour vous !

Étape 3 : Prêt, feu, enregistrez !

Prêt à vous lancer ? Si vous avez lu assidûment ces conseils préparatoires, tout va bien se passer. Respirez un grand coup, puis cliquez sur le bouton d’enregistrement rouge “Start recording”.

La version gratuite de Loom vous limite à un enregistrement de 5 minutes par vidéo. Pour avoir les mains libres, vous pouvez passer sur l’offre Business (à partir de 8$/mois).

3, 2, 1 : un compte à rebours va se déclencher au milieu de votre écran. L’enregistreur est déjà en marche. Vous voilà embarqué dans une nouvelle aventure.

Par défaut, votre visage s’affiche dans une fenêtre circulaire, en bas à gauche de votre écran. Vous pouvez la déplacer manuellement où vous le souhaitez, grossir ou diminuer sa taille, et même l’afficher en plein écran.

Enfin, pendant l’enregistrement, vous pouvez arrêter, recommencer, mettre sur pause et supprimer la vidéo en cours, à l’aide d’une barre latérale présente sur la gauche de l’écran.

Pour mettre fin à l’enregistrement, cliquez sur le carré rouge (Stop recording), et rendez-vous dans la partie suivante.

Étape 4 : Éditer votre vidéo

Ça y est, c’est déjà terminé, votre super enregistrement vidéo est dans la boîte et hébergé directement sur votre tableau de bord (pas besoin de sauvegarder ni d’exporter).

Sur ce dernier, vous pouvez procéder aux finitions suivantes :

  • Revoir votre vidéo à vitesse normale ou en accéléré (1,2x, 1,5x, 1,7x et 2x).
  • Ajouter des emojis et des commentaires au moment où vous le souhaitez, sur la timeline.
  • Choisir les préférences de la vidéo en question, en passant par “Video preferences”. Vous pouvez par exemple autoriser la personne qui visionnera votre vidéo à la télécharger.
  • Rogner votre vidéo (Trim video). Même si l’option est très basique, cela peut être utile pour supprimer un gros blanc ou une maladresse orale (et vous éviter de capturer une nouvelle vidéo).
  • Renommer votre vidéo, juste en dessous de l’écran vidéo de lecture.
  • Partager le lien de votre vidéo très simplement en entrant l’adresse email du destinataire, sur les réseaux sociaux (LinkedIn, Twitter, Facebook, Gmail), intégrer la vidéo sur votre site web grâce à un lien embed (intégré), et même la partager sous la forme d’une miniature GIF (top pour un envoi par email à un client, par exemple).

Dans sa version Pro (offre Business ou Enterprise), Loom permet aussi d’ajouter un appel à l’action, une image miniature, et même de protéger votre vidéo avec un mot de passe.

Étape 5 : Comment se filmer avec son ordinateur avec Loom : ultimes ajustements

Votre vidéo est éditée et partagée ? Félicitations. Alors, tout ça n’avait rien de savant, n’est-ce pas ?

Pour être tout à fait exhaustif, sachez que vous pouvez également faire du ménage et du rangement sur votre interface personnelle Loom.

Le logiciel vidéo vous propose une bibliothèque personnelle (Personal Library), sur laquelle sont classées toutes vos vidéos (vous pouvez en héberger 25 au maximum avec l’offre gratuite).

Chaque vidéo peut être facilement classée dans un dossier, dupliquée, renommée, archivée, téléchargée (très pratique pour la poster ensuite sur vos réseaux sociaux ou sur YouTube, par exemple) et supprimée.

L’un des plus de Loom, c’est aussi de favoriser la collaboration entre les membres d’une équipe. Au sein d’un même espace de travail, chaque membre est en mesure d’accéder à vos vidéos et de les éditer librement.


Comment se filmer avec son ordinateur : check. Comme vous avez pu le constater, une bonne préparation en amont, et l’usage d’un logiciel de capture vidéo pratique et efficace comme Loom, vous assureront un rendu sans accrocs.

Si vous désirez accorder un soin particulier au montage (vous avez raison), vous pouvez coupler Loom avec l’outil vidéo PlayPlay, pour sublimer vos créations.
PlayPlay permet simplement d’ajouter des photos, des GIFs, une musique de fond, des sous-titres ou encore des appels à l’action dans vos vidéos.

Alors, tenté ? PlayPlay est gratuit pendant 7 jours, idéal pour vous jeter à l’eau sans risques.