Ça y est, vous avez trouvé une superbe idée pour votre prochaine campagne de communication : partager une vidéo par email, pour transmettre votre message de manière dynamique.

En effet, vous auriez tort de vous en priver : que ce soit pour communiquer auprès de vos cibles marketing, ou bien en interne, auprès de vos collaborateurs, la vidéo fait sans aucun doute partie de leurs formats préférés.

Seulement, voilà le hic : vidéo et email ne semblent pas spécialement faire bon ménage. Impossible de placer vos vidéos en pièces-jointes, sous peine de vous faire taper sur les doigts par votre service d’emailing. Et le fait de mettre votre vidéo derrière un simple lien hypertexte vous semble un peu… morose.

Pas de problème : avant de vous résoudre à envoyer votre vidéo par Wetransfer, nous avons de quoi vous redonner le sourire.

Découvrez ici comment utiliser une vidéo dans un email, et les conseils pour créer une vidéo spécifiquement destinée à être diffusée par ce canal de communication.

Créez une vidéo de qualité en quelques minutes

Essayez gratuitement

Quelques bonnes raisons d’utiliser une vidéo dans un email

Il serait tout à fait dommage de ne pas utiliser la puissance de la vidéo dans vos emails.

L’un comme l’autre sont des formats très appréciés des cibles, que vous travaillez dans la communication externe, interne, ou dans le marketing :

  • L’email est le canal privilégié de 31% des internautes pour communiquer avec une marque, devant les réseaux sociaux et les SMS (étude Email Marketing Attitude, SNDC, 2019)
  • La vidéo est utilisée par 86% des internautes pour rechercher des informations (étude Think With Google, 2017)

Associer email + vidéo serait donc a priori un combo gagnant.

Et d’autres chiffres vont clairement dans ce sens. Selon une étude Syndacast, le fait d’utiliser le mot “vidéo” dans un objet d’email augmente de 19% le taux d’ouverture, de 65% le taux de clic, et diminue de 26% le taux de désinscription.

Voilà qui valide votre bonne idée de départ… mais qui ne vous aide pas à régler votre souci initial. Promis, on ne vous met pas l’eau à la bouche pour rien : le plus important est de comprendre comment contourner le désamour de l’email et de la vidéo.

Vidéo + email = amour impossible ?

C’est un fait : par défaut, depuis un service d’emailing, il semble impossible d’intégrer directement une vidéo à un email. Vous aurez beau essayer d’insérer dans le corps de votre email le “embed code” de votre vidéo, à savoir le code en langage HTML qui permet d’intégrer une vidéo sur des pages web… le résultat sera sans doute décevant.

Peut-être le savez-vous déjà, mais l’email est un format capricieux. Le souci vient d’une dure réalité : tous les clients email (Gmail, Outlook, Yahoo Mail, 1&1…) ne lisent pas vos mails de la même manière. Résultat : vous aurez beau avoir conçu une fantastique missive à vos destinataires, tous ne la verront pas s’afficher de la même manière, selon qu’ils seront sur mobile, sur ordinateur de bureau, ou encore sur différentes messageries ou navigateurs.

💡 De la même manière, les audios sont parfois trop lourds à envoyer par mail. Ce qui peut être problématique dans le cas d'un envoi d'un podcast d'entreprise par exemple.
Cependant, le podcast est un format qui marche et qui est de plus en plus écouté. Découvrez alors comment enregistrer un podcast en interne.

Si vous en parlez à votre service IT, vos développeurs vous diront peut-être qu’il est possible d’intégrer votre vidéo grâce à la mise en place d’un code spécifique en HTML5. Ce faisant, en quelques lignes de code, votre vidéo peut se lancer à l’ouverture du courriel, comme si elle était intégrée à une page web traditionnelle. Hourra ?

Cependant, attention à cette alternative geeky, qui présente plusieurs inconvénients :

  • Tous les clients email ne supportent pas le HTML5. Et même si ceux qui le supportent représentent près de la moitié des applications sur le marché, sachez que de grands clients mail, comme Gmail ou Yahoo, ne le tolèrent pas. Outch.
  • Si l’application mail de votre destinataire ne supporte pas le HTML5, elle lui affichera une image fixe. Une alternative correcte, mais pas réellement satisfaisante pour vos objectifs de communication.
  • Ce processus d’intégration d’une vidéo dans un email peut paraître quelque peu complexe, si vous souhaitez envoyer une vidéo par mail régulièrement.

Mais pas de panique ! Avant de jeter l’éponge, et de définitivement déclarer impossible l’amour entre vidéo et email, prenez le temps de jeter un oeil aux alternatives que vous pouvez envisager.

Les clés pour intégrer efficacement une vidéo à un email

Trêve de teasing : voici venu le temps de vous délivrer les conseils pour véritablement réconcilier l’email et la vidéo.

Choisissez une méthode alternative pour associer email et vidéo

Envie d’intégrer rapidement votre vidéo à un email, sans solliciter vos développeurs ou webdesigners ? Optez pour l’une des deux techniques suivantes.

La technique du graphiste

Pour suivre cette technique, rien de plus simple : choisissez une image représentative de votre vidéo, intégrez-la à votre email, et insérez derrière l’URL menant la page où est hébergée la vidéo. Il vous suffira de vous munir d’un outil de création de visuel, tel que PhotoShop ou Canva.

Pour un effet des plus réussis, qui boostera votre taux de clic, n’hésitez pas à choisir un moment-clé de votre vidéo, à en faire une capture-écran, et à ajouter dessus un pictogramme “Play”, poussant au clic.

Et pourquoi pas vous inspirer des codes des vidéos YouTube, et créer une miniature dynamique, intrigante, sans tomber dans le piège-à-clic décevant ?

reconcilier video et email communication

💡 L'astuce PlayPlay en plus

Si vous choisissez d’insérer un visuel dans votre email, attention à bien optimiser son poids. Le risque, avec un fichier lourd ? Un email à la traîne, qui atterrit dans l’onglet “Spam”, et nuit à votre taux de délivrabilité général.

Pensez donc à réduire le poids de l’image à 1Mo maximum, sans altérer sa qualité, de manière simple : un outil de compression en ligne comme TinyPNG suffit amplement. JPEG ou PNG, peu importe, tant que vos fichiers volumineux font un petit régime.

La technique du digital native

Si on vous dit “vidéo”, sans doute pensez-vous "chaîne YouTube" ou (pour les plus chauvins d’entre vous) “Dailymotion”. Et si on vous dit “GIF”, qu’en pensez-vous ?

La voilà, votre solution pour contourner l’anamour entre email et vidéo : le format GIF qui, lui, est toléré par tous les clients email. Qui plus est, vos cibles les plus jeunes en raffolent : les GIF boosteront votre stratégie d’email marketing ou de communication interne auprès des Millenials et autres générations Z.

Pour créer un GIF à partir de votre vidéo, pas besoin d’impliquer votre webdesigner. Il vous suffit de sélectionner la partie de la vidéo que vous souhaitez transformer en GIF, et de vous rendre sur EZGif, un outil gratuit en ligne. Vous pourrez ensuite sélectionner la vitesse de défilement des différents plans, et optimiser le poids de votre fichier final.

💡 L'astuce PlayPlay en plus

Votre GIF n’est qu’un teasing de l’intégralité de votre vidéo ? N’oubliez pas d’ajouter un bouton d’appel à l’action, en-dessous, indiquant qu’il est possible de consulter la vidéo dans son intégralité en cliquant dessus.

Tirez parti du format vidéo dans votre objet d’email

Vous savez désormais comment intégrer une vidéo à un email. Ne vous arrêtez pas en si bon chemin, et créez un objet d’email auquel vos destinataires ne résisteront pas.

Vous l’avez vu : intégrer le mot “vidéo” augmente significativement le taux d’ouverture de vos mails. Pensez donc à des tournures d’objets telles que :

  • [vidéo] …
  • … en vidéo
  • Interview de…

Vous aviez une fantastique idée d’objet d’email, et n’avez plus assez de caractères disponibles pour intégrer le mot “vidéo”, sous peine de casser votre effet boeuf ? Pensez à mentionner le terme dans les 35 premiers caractères de votre pre-header (le petit paragraphe qui apparaît en-dessous de votre objet dans la boîte mail de vos destinataires).

💡 L'astuce PlayPlay en plus

N'hésitez pas à utiliser cette astuce pour vos phrases d'accroche de newsletter. Nous avons un article complet dédié à ce sujet !

Concevez votre vidéo spécifiquement pour une consommation par email

On ne regarde pas une vidéo depuis un email comme on le ferait depuis l’application YouTube elle-même, ou sur un écran de bureau. Pour être sûr que votre vidéo aura l’impact qu’elle mérite, pensez-la sur-mesure, et adaptez-la à la manière dont vos destinataires vont la consommer.

Quelques exemples pour vous inspirer…

  • Dans la communication interne : Vous envoyez une vidéo par email, tôt le lundi matin, à vos collaborateurs, pour les motiver pour la semaine et leur transmettre les actualités de l’entreprise ? Concevez une vidéo au format vertical, que vos cibles consulteront depuis leur mobile, sur le trajet vers le bureau.
  • Dans le marketing : Vous proposez une vidéo pour présenter votre dernier produit innovant ? Faites court et rapide, et intégrez à la fin de votre vidéo un call-to-action efficace.
  • Pour les médias : Vous concevez un digest des dernières actualités du jour ? Proposez à vos cibles une vidéo “Top 5 des news à retenir”, dynamique et rapide, avec des sous-titres courts et percutants.
  • Pour une collectivité territoriale : Vous promouvez le prochain événement à venir dans votre ville ? Pensez votre vidéo comme un diaporama attractif, et finissez-la sur un call-to-action pour les pousser à s’inscrire.

Vous connaissez mieux que quiconque vos destinataires : pensez à eux avant tout, vous vous assurerez ainsi de créer une communication à fort impact via la vidéo par email.

Testez PlayPlay pour la création de vos vidéos. Notre objectif ? Donner à vos collaborateurs le pouvoir de créer des messages percutants en vidéo.

New call-to-action