Vous avez le sourire jusqu’aux oreilles : votre entreprise, convaincue du pouvoir de la vidéo, vous a confié l’élaboration de votre premier spot marketing.

Une vidéo explicative ? Une vidéo institutionnelle ? Une vidéo évènementielle ? Un vidéocast de marque ? Peu importe le médium, les idées fusent et vous êtes bien déterminé à concevoir un bijou audiovisuel qui rafle l’attention de votre public-cible.

Seulement voilà : le vidéo-marketeur bleusaille que vous êtes ne sait pas vraiment par où commencer. À vrai dire, vos idées s’emmêlent et vous peinez à construire un message publicitaire qui marquera les esprits.

Et si vous commenciez par le commencement, en rédigeant un script vidéo ? Eh oui, comme un scénariste pense son film avant de le produire, il est primordial que vous mettiez d’abord à l’écrit

  • Ce qui va se dire dans votre vidéo d’entreprise : la voix-off, les dialogues…
  • Ce qui va se faire dans votre vidéo : les actions, la description de chaque scène…
  • Vos instructions pour le tournage, le cas échéant : plans caméra, éclairages…
  • Vos instructions pour le montage : sous-titres, sound design, effets spéciaux...

Véritable clé de voûte de tout projet audiovisuel, ce document-clé de planification vidéo vous aidera à coup sûr à délivrer un message bien construit. Car c’est un fait : un script bien écrit, c’est l’assurance d’une vidéo engageante et accomplie.

Alors, comment rédiger un script vidéo dans les règles de l’art ? Découvrez le process d’une bonne trame vidéo... et 9 astuces rédactionnelles pour communiquer sans accroc.

Quelques bonnes raisons d’écrire un script vidéo

Écrire un script, pour quoi faire ? Avant d’entrer dans le vif du sujet, prenons quelques secondes pour parcourir les principaux avantages du script vidéo.

Tenez-vous prêt : à la manière d’un storyboard textuel, ce document malin vous permettra de...

  • Stimuler votre imagination : annotez, gribouillez, testez, dans l’idéal sur papier, et non pas sur votre ordinateur... Écrire un script, c’est d’abord l’occasion de prendre le temps de rassembler vos meilleures idées audiovisuelles
  • Garantir un message efficace et organisé : à la manière d’un fil conducteur, le script facilitera la compréhension de votre vidéo, en organisant dans un ordre logique le message que vous souhaitez faire passer
  • Faire rayonner votre identité de marque : en préparant à l’avance des mots-clés et autres éléments de langage relatifs à votre entreprise, vous vous assurerez de produire un clip qui reflète (vraiment) l’esprit de votre marque. Si vous souhaitez d'ailleurs booster votre marque employeur, nous vous conseillons de penser à un programme d'employee advocacy.
  • Gagner du temps au montage vidéo : à travers vos mots, votre script va induire des éléments graphiques et sonores (illustrations, animations, motion design, musique...). En somme, lui attribuer une certaine direction artistique. De quoi guider votre monteur dans le choix des bons visuels. Pratique, non ?
  • Faciliter vos interviews vidéo : rédiger un script peut aussi s’avérer particulièrement utile pour fluidifier vos entrevues, en transmettant une trame en amont à la personne interviewée
  • Optimiser la durée (et le budget) de votre vidéo : écrire un script, c’est enfin l’occasion d’instaurer un cadre à votre vidéo et d’éviter les plans inutiles... et donc les investissements superflus. Quel intérêt de tirer les choses en longueur, quand vous pouvez tout dire en quelques mots ou secondes ?

💡 Si vous cherchez un outil qui vous aidera à faciliter la compréhension de vos messages grâce à la vidéo, testez PlayPlay, la solution de création vidéo en ligne !

5 questions à se poser avant d’écrire son script

Maintenant que les bienfaits du script vidéo n’ont plus de secret pour vous, l’idée de rédiger le vôtre vous titille sûrement. Minute, papillon !

Dégainer sa plume sans travail de réflexion en amont, c’est comme jouer aux fléchettes les yeux bandés : on atteint difficilement sa cible. Avant d’entamer la rédaction de votre script, posez-vous donc ces 5 questions :

Qui est ma cible ?

En illustre communicant ou marketeur, vous n’êtes pas sans savoir que tout bon contenu repose sur la connaissance de son public-cible. Votre vidéo et son script ne dérogent pas à la règle !

Vous envisagez de créer une vidéo publicitaire à destination de chefs d’entreprise, d’étudiants ou alors de seniors ? Il va sans dire que votre script vidéo différera, selon que vous vous adresserez à l’un ou l’autre de ces publics spécifiques. D’où la nécessité de bien spécifier la cible de votre vidéo.

C’est bien simple : mieux vous connaîtrez vos spectateurs et leurs centres d’intérêt, mieux vous serez en mesure de concevoir un script qui résonne avec leurs besoins. Alors, c’est qui, votre client idéal ?

Quel est le besoin de ma cible ?

Maintenant que vous avez votre cible en tête, glissez-vous dans sa peau.

L’idée ? Faire preuve d’empathie pour détecter ses besoins... et pouvoir proposer des solutions adéquates dans votre script.

💡 L’astuce PlayPlay en plus

Dans un carnet ou un Google Doc, listez l’ensemble des problèmes (en rapport avec votre solution) auxquels votre cible pourrait être confrontée. Une fois votre liste établie, ne gardez que le problème le plus important à vos yeux, et consacrez votre script à sa résolution.

Imaginons que vous soyez un fabricant de chaussures pour hommes. Vos prospects pourraient alors être confrontés à trois soucis spécifiques :

  • Ils ne trouvent pas de chaussures pour hommes au-dessus du 46
  • Ils ne trouvent pas de modèles de marque à petit prix
  • Ils n’ont pas le temps d’aller en magasin pour acheter des chaussures

Vous avez ici trois problématiques distinctes : la taille, le prix et le temps. Choisissez l’une d’entre elles, puis bâtissez votre script vidéo autour de celle-ci.

Quel message ai-je envie de lui faire passer ?

Ça y est, vous connaissez votre cible et ses besoins sur le bout des doigts ? Nickel, vous pouvez à présent réfléchir au message que vous souhaitez véhiculer à votre audience via votre script.

Que proposez-vous pour répondre à son besoin ? Quelle promesse vous engagez-vous à tenir ? Quels sont vos avantages concurrentiels ? Finalement, s’il ne fallait retenir qu’une seule chose sur votre marque dans votre script, quelle serait-elle ?

Par exemple, un fabricant de chaussures pourrait vouloir transmettre le message suivant à sa cible : "Nous sommes le seul fabricant de chaussures pour hommes spécialisé dans les grandes pointures (du 46 au 57)".

N’oubliez pas : ce message, c’est le fil rouge qui vous guidera tout au long de la production vidéo, du script jusqu’au montage de votre spot publicitaire.

Quelle(s) émotion(s) ai-je envie de lui transmettre ?

Votre message vidéo est au point ? Chouette, il est maintenant temps de vous concentrer sur les émotions que vous souhaitez faire passer à travers votre script (et par extension, votre clip-vidéo).

Joie, admiration, peur, fierté, gratitude, colère, espoir... À vous d’identifier l’impact psychologique que vous aimeriez exercer avec vos mots.

💡 L’astuce PlayPlay en plus

Pour tenter de tenir toujours plus en haleine votre audience, n’hésitez pas à jongler entre les émotions négatives et positives.

Prenons exemple sur cette vidéo YouTube de 30 Millions d’Amis : pour les besoins de sa campagne vidéo 2020, on peut aisément deviner que la personne chargée du script a choisi d’alterner entre amusement, pitié et tristesse... Pour un rendu visuel 100% poignant !

Quelle action ai-je envie qu’elle fasse après la vidéo ?

Dernière question, et pas des moindres : il s’agit ici de transformer vos spectateurs en acteurs. Eh oui : avant de rédiger une quelconque ligne de script, il faut toujours anticiper l’appel à l’action que vous souhaitez intégrer à votre script !

Vous pourriez, par exemple, inviter votre public-cible à...

  • Prendre rendez-vous en ligne
  • S’inscrire à votre newsletter
  • Visiter votre e-shop ou votre blog
  • Télécharger votre app mobile
  • Vous contacter par e-mail ou par téléphone

Et vous, quelle action finale souhaitez-vous faire réaliser à votre audience ?

La recette pour rédiger un bon script vidéo

L’heure fatidique a sonné : ingrédients-clés en main, vous êtes fin prêt à rédiger votre premier script vidéo. Sans attendre, découvrez les 9 règles d’or (testées et approuvées) pour concocter une trame vidéo aux petits oignons.

#1 Structurez logiquement vos idées

Qui dit script, dit mise à plat de ses idées... mais pas n’importe comment ! À la manière d’un scénario hollywoodien, votre trame doit impérativement s’articuler dans un ordre logique (introduction, développement, conclusion).

Au moment de prendre la plume, ayez toujours le réflexe de hiérarchiser votre script vidéo en 3 étapes :

  • Étape 1 : la présentation du problème ou besoin de votre cible (introduction). D’entrée de jeu, vous devez montrer à votre audience que vous la comprenez : débutez donc votre script en pointant du doigt le problème auquel votre cible est confrontée
  • Étape 2 : la suggestion de votre solution, produit ou service (développement). Maintenant, c’est le moment de prouver à votre audience que vous pouvez l’aider : mettez en avant votre savoir-faire, jouez de vos différences et n’hésitez pas à fournir des chiffres concrets. Votre mission : convaincre votre public-cible que votre entreprise est la solution ultime à tous leurs maux !
  • Étape 3 : votre appel à l’action (conclusion). Terminez votre script en beauté en incluant un call-to-action (CTA) : inscription à la newsletter, téléchargement d’un ebook, partage sur les réseaux sociaux...

Et après ça, soyez sûr de transmettre le bon message, au bon moment.

💡 L’astuce PlayPlay en plus

Pour structurer au mieux vos idées, deux solutions s’offrent à vous :

  • Rédiger votre script dans les moindres détails, pour être sûr de ne rien manquer et cadrer votre vidéo de A à Z
  • Mentionner les grands points sous forme de listes à puces, pour avoir une meilleure vue d’ensemble et donner du mou à votre monteur vidéo

Ici, il n’y a pas de bon ou de mauvais choix : tout dépend de votre projet, de vos objectifs... et de vos préférences, tout simplement. Pour une interview vidéo, par exemple, on préférera fournir à la personne qui sera interviewée un script sous forme de liste à puces, pour lui laisser la liberté de formuler ses phrases de manière naturelle.

#2 Soignez votre accroche

3 secondes, c’est le temps qui vous est imparti pour capter l’attention de votre audience avant qu’elle ne scrolle encore et encore. Autant vous dire que l’accroche de votre script est décisive !

Pour mettre toutes les chances de votre côté, et provoquer chez votre cible une envie irrésistible de regarder la suite, vous pourriez d’entrée de jeu...

  • Divulguer une information choquante ou intrigante : par exemple, cette publicité anti-tabac débute par "Mesdames, messieurs, si je vous ai fait venir en urgence..."
  • Poser une question rhétorique qui interpelle : "Le saviez-vous ?"
  • Utiliser des onomatopées : "Oh, oh..."
  • Mettre en avant un chiffre mystérieux : "3, c’est le nombre de secondes pour capter l’attention..."

À vous de jouer !

#3 Racontez une histoire grâce au storytelling

Ce n’est pas un secret : pour engager vos spectateurs jusqu’au bout, vous devez rendre votre script persuasif et facile à mémoriser. Et quoi de mieux que le storytelling, l’art de raconter une histoire, pour marquer efficacement les esprits ?

Selon Jennifer Aaker, experte marketing à l’Université Stanford, les histoires seraient même 22 fois mieux mémorisées que les faits seuls : "Lorsque vous racontez une histoire, vous emmenez l'auditeur dans un voyage, en le faisant passer d'une perspective à une autre. De cette façon, l'histoire est un outil puissant pour susciter la confiance en vous [votre entreprise] et en votre vision." Intéressant, n’est-ce pas ?

Pour vous aider à rédiger un script qui galvanise les foules, voici quelques conseils storytelling à appliquer sans modération :

  • Jouez la carte du suspense : même si le but de votre vidéo est de louanger les bénéfices de votre produit ou service, ne rentrez pas dans les détails d’emblée. Créez des surprises, des ruptures, des rebondissements ("quand tout à coup...") : bref, cultivez le mystère !
  • Faites appel à l’imaginaire : tenir en haleine son public, c’est aussi éveiller son goût hérité de l’enfance pour les histoires. Utilisez des références littéraires ou cinématographiques ("un costume à la James Bond") et des métaphores ("avoir le cœur brisé") que les gens pourront se représenter mentalement
  • Amplifiez les émotions : votre script aura un impact plus ou moins fort en fonction du vocabulaire employé. Par exemple, on n’utilisera pas l’expression "être content" mais "être en extase" pour décupler l’intensité de la joie
  • Personnifiez votre message : pour permettre à votre audience de s’identifier aisément à votre publicité vidéo, définissez un héros qui incarne votre client idéal, et donnez-lui un nom. Par exemple, on ne dira pas "Nos clients aiment nos crèmes glacées artisanales aux goûts originaux" mais "Chloé raffole de notre glace au coquelicot"

#4 Utilisez un langage courant

"Nos produits 100% cruelty-free et sans anthocyane vous garantiront une expérience disruptive pour vos follicules pileux" : vous n’avez rien compris ?

C’est normal : ce (faux) script est l’exemple typique à ne pas suivre. Trop technique, trop diffus, trop vague... Bien que ce type de message marketing puisse parler à un public de niche, il risque d’être inintelligible pour la plupart des auditeurs.

Et quoi de pire qu’une campagne vidéo incomprise du grand public ? Sans pour autant dénaturer votre message, gardez en tête que votre script doit (toujours) être compris par n’importe quel public non-averti. Pour ce faire :

  • Employez un vocabulaire simple et compréhensible par tous : oust, le jargon professionnel et les mots à rallonge !
  • Chassez les anglicismes
  • Vulgarisez les termes complexes : par exemple, on dira "vitamine B1" au lieu de "aminométhylpyrimidinylhydroxyéthylméthythiazolium"
  • Parlez au présent pour faciliter l’effort de compréhension
  • Évitez les tournures de phrases dissertatives : préférez plutôt un langage parlé, utilisé dans la vie de tous les jours. Concrètement, on remplacera "cependant, néanmoins, toutefois..." par "mais". Beaucoup plus simple, non ?

#5 Faites court !

Le saviez-vous ? D’après une étude de Microsoft, la durée moyenne du temps d’attention des Hommes est inférieure à celle du poisson rouge... soit 8 secondes. Oups.

Parce que vous avez tout intérêt à capter l’attention de votre public-cible, veillez à rédiger un script le plus concis possible. Voici quelques astuces pour y parvenir :

  • Respectez la règle "1 script = 1 idée" : n’évoquez qu’un seul problème et qu’une seule solution à la fois, au risque d’embrouiller vos auditeurs. Vous avez plusieurs messages à faire passer ? Plusieurs solutions à promouvoir ? Rangez-les par thématique et dédiez-leur un script spécifique

  • N’utilisez pas plus de 12 mots par phrase : à partir de 13 mots, le cerveau humain ne mémorise que 85% de la phrase. À 40 mots ou plus, c’est encore pire : on descend à 30% de mémorisation ! Chaque mot a son importance, choisissez-les avec minutie

  • Supprimez les répétitions et les paraphrases : en plus d’ennuyer vos spectateurs, une redite dans le script obligerait à itérer le visuel associé dans la vidéo, ce qui alourdirait considérablement votre publicité. Bref, les redondances, c’est non ! Vous devez être capable de faire passer chaque idée du premier coup

#6 Pensez visuel

Certes, votre script se lit... Mais sa vocation finale est d’être transformé en infographie, en animation vidéo, ou même en gif. Après tout, la vidéo est un média qui se regarde plus qu’il ne s’écoute : preuve à l’appui, 85% des vidéos sont regardées sans le son sur Facebook, et plus globalement sur le tout Internet.

Tout au long de votre script vidéo, n’hésitez donc pas à annoter des indications sur les animations graphiques et/ou des ellipses (ci-dessous, entre parenthèses) qui viendront compléter le texte. Voici un cas concret de script pour une vidéo animée :

"Camille a l’appétit d’un ogre. Surtout lorsqu’il s’agit de crème glacée (illustrer avec une image d’ogresse aux cheveux blonds qui mange plein de glaces).

C’est bien simple, Camille pourrait engloutir de la glace du matin au soir (la montrer en train d’engloutir différents parfums de glace du lever du soleil jusqu’au coucher).

Mais quand la nuit tombe, les problèmes commencent. (Durant toute la nuit, elle a des crampes d’estomac. Elle se tourne dans tous les sens, crie et pleure).

Heureusement, une solution pourrait bien lui redonner le sourire. (Elle prend un médicament avec un verre d’eau et affiche un sourire béat)."

Bref, vous l’aurez compris : en plus d’alléger votre texte, cette petite astuce facilitera grandement la tâche de votre monteur vidéo. Malin, non ?

#7 Finalisez par un call-to-action limpide

Ça y est, vous voyez le bout de votre script vidéo ? Félicitations, le plus dur est derrière vous.

Mais avant de poser votre plume, n’oubliez pas de finaliser votre script par un appel à l’action bien compréhensible. Évidemment, tout dépend de votre objectif marketing : vous pourriez, par exemple, inviter votre cible à...

  • Visiter votre site internet, pour booster votre trafic
  • Télécharger votre livre blanc, pour mettre en avant votre expertise sectorielle
  • Prendre un rendez-vous en ligne, pour générer des leads
  • Acheter un produit, pour gonfler vos ventes

Le tout, c’est d’accompagner vos spectateurs dans la bonne direction jusqu’au bout de la vidéo, en leur rappelant la raison pour laquelle ils ont regardé votre film promotionnel. Alors, c’est quoi, la finalité de votre script ?

#8 Chronométrez-vous en lisant à voix haute

Tadam : la phase de rédaction est officiellement terminée. Désormais, il va s’agir de peaufiner votre trame... à commencer par optimiser le temps de votre script !

Pour ce faire, chronométrez-vous avec un smartphone tout en lisant en débit normal. Pour vous donner un ordre d’idée, il faut compter approximativement 160 à 220 mots pour une minute de vidéo, sans faire de pause.

Votre texte est trop long ? Allez à l’essentiel et supprimez les mots les moins importants.

#9 Faites relire votre script à une tierce personne

Tarantino, Spielberg, Scorsese... Même les plus grands scénaristes-réalisateurs travaillent leurs scénarios en équipe. Pourquoi pas en faire autant pour votre script vidéo ?

Avant de lancer votre vidéo d’entreprise en production et post-production, n’hésitez pas à soumettre votre travail rédactionnel à une tierce personne qui n’a pas le nez dedans. Les avantages sont nombreux :

  • Assurance d’un script bien intelligible par tous
  • Repérage et correction d’éventuelles coquilles
  • Garantie d’une tonalité et d’un discours (vraiment) raccords avec les objectifs de votre entreprise

Olé ! Vous connaissez désormais tous les rouages pour rédiger un bon script vidéo, et mettre en place une communication audiovisuelle d’exception.

À vos marques, prêts, scriptez !