Sympa, cette vidéo… Mais qu’est-ce qu’elle apporte à notre entreprise, en termes de business ?

Voilà le type de phrase que vous avez peut-être pu entendre, de la part de votre n+1, qui tient fermement les cordons de la bourse de votre budget marketing.

Pas de panique : après avoir finalisé la lecture de cet article, vous serez capable de calculer le ROI de vos vidéos, et de sortir un beau reporting orienté business à votre supérieur. Prêt à faire chauffer la calculette ?

Créez une vidéo de qualité en quelques minutes

Essayez gratuitement

Pourquoi mesurer le retour sur investissement de vos vidéos ?

Il y a toujours une bonne raison de mesurer le retour sur investissement de vos actions marketing ! Que l’objectif final de votre stratégie soit de générer de nouveaux prospects ou d’accroître votre image de marque sur le web, vous ne pouvez pas vous passer de mesurer le ROI de vos vidéos.

Pourquoi donc ?

  • Pour suivre la performance de votre stratégie de marketing vidéo. Vous pouvez ainsi en mesurer l’impact sur votre business (quel chiffre d’affaires avez-vous généré avec, directement ou indirectement ?), sur votre notoriété (l’audience qui connaît votre marque s’est-elle agrandie ?), voire sur votre gestion des talents (notamment si vous utilisez la vidéo dans votre communication interne).
  • Pour repérer ce qui fonctionne bien et moins bien dans vos contenus. Mesurer le ROI de ses vidéos, c’est observer finement les pistes d’amélioration, et optimiser sa stratégie globale pour mieux atteindre ses objectifs marketing.
  • Pour prouver la valeur de la vidéo en interne. Eh oui : vous avez décidé de dédier une partie de votre budget à la création vidéo… autant aider votre hiérarchie à comprendre l’intérêt de cet investissement marketing pour votre marque !

7 indicateurs-clés pour suivre la performance de vos vidéos

En tant que spécialiste du marketing digital, les chiffres doivent être votre dada. Non seulement ils vous permettent de calculer le ROI de vos vidéos, mais ils vous aident également à déceler les pistes d’optimisation à appliquer dans votre prochaine campagne marketing.

Gardez donc à l'œil ces KPI vidéo qui vous aideront à mesurer vos performances, et donc, leur impact sur votre business.

Le nombre de vues : un basique pour mesurer votre notoriété

Combien de vues récoltent vos vidéos sur YouTube, ou bien sur les réseaux sociaux ? Voilà une métrique-phare qu’il vous faut prendre le réflexe de regarder à chaque fois que vous publiez un contenu, pour observer votre notoriété sur le web fleurir.

Ceci étant, attention à ne pas focaliser tous vos reportings sur ce KPI ! Ce fameux view count ne prend pas en compte si l’audience que vous avez touchée est bien dans votre cible, ou bien si vous avez réussi à la convertir derrière. Un peu surcotée dans le milieu du webmarketing, cette métrique ?

L’engagement : crucial pour observer les réactions de vos cibles

Vous le savez sans doute : les algorithmes des médias sociaux sont friands d’engagement, c’est-à-dire des likes, commentaires, et de tous les autres types d’interactions. C’est bien simple : plus vos vidéos sur les réseaux sociaux récoltent d’engagement, plus la portée de vos vidéos sera grande, plus vos cibles seront susceptibles de les regarder.

De quoi apprécier la viralité de vos contenus, et l’intérêt de vos cibles pour les sujets que vous y abordez !

La durée moyenne de visionnage : vous regarde-t-on vraiment ?

Envie de savoir si vos vidéos captivent réellement votre audience, au point où elle regarde vos vidéos en entier ? C’est vers la durée moyenne de visionnage, que vous pouvez mesurer sur YouTube et sur Facebook, qu’il faudra vous tourner.

Il s’agit là d’un essentiel si vous voulez repérer des pistes d’optimisation pour vos vidéos. Vos cibles s’arrêtent en moyenne avant les 10 premières secondes de votre vidéo ? Revoyez donc votre intro, pour la rendre plus attractive.

Le nombre d’abonnés générés via la vidéo : où en est votre communauté ?

Parmi les métriques-clés pour mesurer le ROI de vos vidéos, votre nombre d’abonnés (ou de followers sur Twitter, ou de fans sur Facebook) peut être pertinent. Derrière ce KPI, vous mesurez en fait votre capacité à fidéliser votre audience via la vidéo. Plutôt sympa, non ?

Le taux de clic : KPI fétiche des marketeurs

Passons désormais aux métriques plus orientées business pour calculer le ROI de vos vidéos ; à commencer par le fameux taux de clic (que les anglophones nomment click-through rate). Car, qui dit clic, dit trafic généré sur votre site Internet, et dit potentielle conversion !

Vous pouvez par exemple observer, sur chaque vidéo, si vos cibles cliquent sur les liens dans vos descriptions de vidéo YouTube, ou bien sur vos vidéos publicitaires sur les réseaux sociaux.

Le nombre de conversions : comment se porte votre génération de leads ?

Vous savez désormais si l’on clique sur les appels à l’action de vos vidéos ou sur vos annonces publicitaires… et après ? Arrivez-vous à générer des leads grâce à vos vidéos ? Pour le savoir, il vous faut suivre le nombre de conversions (téléchargements de contenus, achats de votre produit ou service en ligne, inscriptions à votre newsletter…) faites à partir de vos vidéos.

Et si vous êtes réellement dans une démarche ROIste, prenez le temps de segmenter plus finement les leads générés :

  • Lesquels sont réellement dans votre cible ?
  • Lesquels ne sont pas encore devenus clients ?
  • Lesquels ont acheté vos produits ou services dans la foulée ?

Le coût par conversion : combien coûtent vos opportunités commerciales ?

Intrigué par le prix que vous dépensez pour chaque lead généré via la vidéo ? Penchez-vous donc sur le coût par conversion.

Vous pouvez bien sûr le mesurer sur vos vidéos publicitaires, via le fameux CPC ; mais également sur vos vidéos publiées organiquement sur vos médias sociaux ou votre site web, en prenant en compte tous les coûts directs ou indirects de votre création vidéo.

Et ça tombe bien : c’est ce que vous allez découvrir dès maintenant !

Les coûts à prendre en compte dans le calcul de votre ROI vidéo

Il ne vous a pas échappé que, pour calculer le ROI, vous devez prendre en compte les résultats de votre stratégie vidéo, mais également ses coûts.

Prenez le réflexe, au fil de vos campagnes, de suivre…

  • Les coûts de vos vidéos en termes de ressources. Prenez en compte le budget dépensé dans les prestataires que vous mobilisez : agence de production audiovisuelle, scripteur, monteur, réalisateur… Vous pouvez également calculer le prix de l’immobilisation de vos équipes internes sur les tâches de création vidéo.
  • Les coûts des outils que vous utilisez. Logiciels de création vidéo, plateformes d’hébergement, mais également l’acquisition du matériel pour bien filmer (caméra, micro, lumières…).
  • Les coûts publicitaires, tel que le budget que vous dépensez sur Google Ads, sur les Social Ads, ou encore dans la rémunération de vos influenceurs.

Une fois toutes ces métriques et ces coûts listés, il ne vous reste plus qu’à calculer le ROI de vos vidéos avec la formule typique : ROI = (gains totaux - coûts totaux) / coûts totaux.

Mais souvenez-vous que le ROI de la vidéo peut également être indirect ! Votre stratégie vidéo peut influencer les décisions d’achat de vos cibles à long-terme, en jouant sur la notoriété de votre entreprise et la fidélisation client.

Pensez donc également à suivre des indicateurs plus qualitatifs, tels que le référencement de vos vidéos (qui vous permet d’obtenir plus de trafic sur votre site web ou vos comptes réseaux sociaux), ou encore l’accroissement de votre image de marque.

Alors, prêt à vraiment prouver la valeur de vos vidéos dans vos reportings ?

Si vous cherchez un outil capable de créer des messages percutants et engageants en vidéo, alors essayez PlayPlay ! La solution est gratuite pendant 7 jours.