Le marketeur audacieux que vous êtes s’est lancé un nouveau défi : créer (et diffuser) une vidéo publicitaire qui déchire. Après tout, si le visionnage de vidéos représente 1/3 des activités en ligne, pourquoi ne pas en tirer profit pour promouvoir votre entreprise ?

Qu’il s’agisse de présenter votre nouveau produit ou service, accroître la notoriété de votre marque ou même éduquer vos clients et prospects, la vidéo est indiscutablement la clé de voûte de votre stratégie webmarketing.

Et ce ne sont pas vos confrères qui diront le contraire. Selon un rapport de l’IAB :

  • Les professionnels de la com’ ont dépensé 16 millions d’euros dans les annonces vidéo en 2019 (contre 12 millions en 2018)
  • Les dépenses annuelles dédiées à la production vidéo, quant à elles, ont augmenté de 31 % par rapport à 2018 😱
lancer video publicitaire

Ça, c’est vous, prêt à plonger dans le grand bain de la vidéo publicitaire.

Seulement, pour créer en interne une publicité vidéo à fort impact, encore faut-il savoir élaborer une stratégie de marketing vidéo (vraiment) efficace.

Alors, quelles sont les étapes-clés pour créer (et réussir) sa vidéo publicitaire ? Quelles régies publicitaires en ligne privilégier ? Et comment optimiser les performances d’une annonce vidéo ? On fait le point 👇

P.S : Inutile d’être le Woody Allen de la publicité vidéo pour engager votre audience et vous démarquer de la concurrence.

Quelques bonnes raisons de créer une vidéo publicitaire 💙

Avant de plonger dans le vif du sujet, découvrez 5 avantages qui vous convaincront à coup sûr d’intégrer la vidéo publicitaire à votre stratégie promotionnelle :

  • La publicité vidéo favorise l’achat : pour 90 % des internautes, le visionnage d’une vidéo publicitaire influencerait leur décision d’achat.
  • Les internautes en raffolent : 80 %, c’est la part de temps qu’un internaute consacre au visionnage d’annonces vidéo sur Internet. Et cerise sur le gâteau : la moitié des consommateurs souhaitent voir des vidéos… plus que n’importe quel autre contenu de marque sur la Toile. Vous les voyez, tous ces prospects potentiels ?
  • La vidéo publicitaire marque les esprits : 8 internautes sur 10 se souviennent d’au moins une annonce vidéo consultée au cours du dernier mois.
  • La pub vidéo booste le trafic des sites web : pour 51 % des marketeurs, la vidéo publicitaire est le contenu avec le meilleur ROI. Pourquoi ? Parce qu’en représentant plus de 80 % du trafic global d’Internet, la vidéo est un outil marketing redoutable pour maximiser votre référencement SEO et les clics sur votre site web.
  • Les publicités vidéo captent l’attention : 69 % des annonces vidéo sont regardées jusqu’au bout. Impressionnant, non ?

Ça y est, vous êtes motivé à bloc pour lancer votre vidéo publicitaire ? Il ne faut pas nous le dire deux fois… 🙃 Passons aux 7 fameuses étapes-clés.

Déterminez l’objectif de votre spot publicitaire 🎯

Interro surprise : comment lancer un bon spot publicitaire sans objectif précis ?

Allez, voici la réponse : c’est tout bonnement impossible. Et pour cause, élaborer

une campagne vidéo dépourvue d’objectif marketing, c’est prendre le risque de créer un produit audiovisuel sans queue ni tête… et, qui plus est, coûteux et chronophage.

Pour créer une pub vidéo efficace qui convertit vraiment, prenez donc le temps de vous fixer un objectif concret qui guidera l’ensemble de vos actions (choix de l’audience, du format vidéo, du message à véhiculer… on y revient juste après 😉).

Par exemple, vous pourriez imaginer lancer votre vidéo publicitaire pour…

  • Accroître votre notoriété et solidifier votre image de marque. L’occasion de présenter l’histoire de votre entreprise, vos valeurs et votre expertise sectorielle – bref, tous ces facteurs différenciants qui font que votre entreprise est unique !
  • Promouvoir un nouveau produit ou service, et plus largement mettre en lumière vos innovations, dans le cadre du lancement d’une nouvelle offre.
  • Informer et éduquer votre clientèle sur l’utilisation ou le processus de fabrication de tel ou tel produit. De quoi instaurer un climat de confiance et maximiser la proximité avec vos clients.
  • Générer de nouveaux prospects et les transformer en clients fidèles, dans le cadre de votre stratégie d’Inbound marketing.

En fin de compte, que voulez-vous que votre audience-cible fasse après avoir visionné votre vidéo publicitaire ?

💡 L’astuce PlayPlay en plus

Pour vous aider à fixer vos objectifs et imaginer la meilleure publicité vidéo possible, appuyez-vous sur la méthode AIDA :

  • Attention : sur quoi souhaitez-vous attirer le regard de vos auditeurs ?
  • Intérêt : en quoi votre vidéo publicitaire peut-elle intéresser et interpeller votre public-cible ?
  • Désir : quel facteur peut susciter le désir et encourager votre audience à investir dans votre produit ou service ?
  • Action : par l’intermédiaire de quel call-to-action (appel à l’action) pouvez-vous convertir vos simples spectateurs… en acheteurs ?

Gardez en tête que votre communication publicitaire doit toujours refléter l’ADN de votre entreprise et être en phase avec votre positionnement marketing. L’authenticité, il n’y a que ça de vrai !

Un dernier conseil : cantonnez-vous à 1 ou 2 objectifs maximum par vidéo publicitaire. Vous ne voudriez tout de même pas créer une vidéo alambiquée et incompréhensible pour votre public-cible ?

Définissez votre audience et votre budget 🤑

À quel public-cible s’adresse votre publicité vidéo ?

Ce n’est pas un secret : toute bonne stratégie marketing repose sur la connaissance du public-cible de l’entreprise. Et votre stratégie de marketing vidéo ne déroge pas à la règle.

En bon professionnel, vous possédez déjà sûrement un persona ou un Ideal Customer Profile bien ficelé (âge, sexe, lieu…) auquel vous référer pour construire vos campagnes publicitaires. Mais connaissez-vous les attentes de votre clientèle en termes de vidéo ?

Pour transmettre efficacement votre message vidéo et maximiser vos chances d’atteindre votre cœur de cible, intéressez-vous à ces quelques critères :

  • Sujets et thématiques d’intérêt : au-delà de vos produits ou services, quel type de contenu vos clients potentiels aiment-ils consommer sur le web ? À quelle(s) problématique(s) de leur quotidien votre offre répond-elle ?
  • Habitudes de consommation de vidéos : votre public-cible a-t-il tendance à regarder des vidéos sur mobile ou ordinateur ? Préfère-t-il des vidéos ultra-courtes comme on en voit beaucoup sur réseaux sociaux, ou plutôt des court-métrages ?
  • Canaux de consommation de vidéos : peut-être vous adressez-vous à une cible BtoB active sur LinkedIn, ou davantage à une jeune cible hyper-connectée sur Instagram ?

Notre conseil : n’hésitez pas à directement interroger votre clientèle existante sur ses attentes, via un sondage sur les réseaux sociaux ou votre newsletter par exemple.

Après tout, « une marque n’est plus ce que nous disons au consommateur, c’est ce que les consommateurs se disent », comme le souligne si bien Scott Cook, directeur général d’Intuit.

Quel budget souhaitez-vous allouer à votre spot publicitaire ?

C’est bon, vous connaissez votre cible sur le bout des doigts ? Réfléchissez à présent aux moyens financiers nécessaires à la création et à la promotion de votre superbe annonce vidéo.

Mais… existe-t-il un budget-type ? Pas vraiment. En réalité, le montant alloué à votre vidéo publicitaire va dépendre de :

  • Vos besoins matériels : caméra, drone, logiciel de montage…
  • Votre audience et ses habitudes de consommation, d’où l’importance d’élaborer en amont le profil-type de votre auditeur. Par exemple, si vous prévoyez de diffuser votre pub vidéo sur YouTube, votre coût par vue variera entre 0,04 € et 0,15 €. Sur Facebook, en revanche, votre coût par vue grimpera à 0,33 €.

Notre conseil : prévoyez un budget prévisionnel légèrement plus élevé au démarrage de votre campagne vidéo. L’un des gros avantages du web, c’est que vous pouvez adapter en continu vos dépenses en fonction du succès de votre vidéo publicitaire.

Choisissez le bon format vidéo 📹

Objectif ? Check. Audience ? Check. Budget ? Check. Génial, vous allez maintenant pouvoir choisir le format vidéo le plus adapté à vos besoins.

Pour vous aider à faire le bon choix, jetez un œil aux 5 grands types de vidéos promotionnelles :

  • Le tutoriel (ou démo) : vous souhaitez aider votre public-cible à mieux comprendre pourquoi il a tant besoin d'acheter votre produit ou service ? Mettez votre concept à l’épreuve via un tutoriel vidéo, en démontrant ses différentes fonctionnalités et son utilité pour votre audience.
  • L’interview : vous aimeriez renforcer votre crédibilité et la confiance auprès de votre public-cible ? Capturez des entretiens avec des experts (internes ou externes) ou des influenceurs sectoriels. En effet, 90 % des consommateurs feraient confiance aux recommandations de leaders d’opinion dans une vidéo publicitaire.
  • La vidéo animée : vous voulez promouvoir un produit ou service novateur, lié à un secteur d’activité peu répandu ? Optez pour la vidéo animée : dynamique et imagé, ce format vulgarisera à coup sûr votre concept à coups de motion design et visuels évocateurs.
  • La vidéo corporate : vous souhaitez mettre en exergue votre vision, vos missions et la plus-value de votre société ? La vidéo d’entreprise pourrait bien booster votre image de marque. Pour en savoir plus, lisez donc cet article dédié à la vidéo corporate.
  • Le témoignage client : vous désirez générer des leads tout en jouant sur la transparence ? Mettez en vedette vos clients satisfaits et demandez-leur d’émettre un avis constructif sur votre marque, face caméra. C’est bien connu : vos clients fidèles sont vos meilleurs ambassadeurs.

En panne d’inspiration ? Faites le plein d’idées et de créativité en consultant notre sélection des meilleurs spots publicitaires 💡

Travaillez le script de votre vidéo 📝

Maintenant que vous avez choisi le format vidéo de vos rêves, vous vous sentez sûrement fin prêt à attaquer la création de votre vidéo publicitaire.

Pas si vite ! Avant d’entamer la réalisation de votre chef-d’œuvre, il s’agit d’abord d’organiser plan par plan la conception de votre pub vidéo au sein d’un script. Grosso modo, c’est le document sur lequel le vidéaste (ou peut-être vous ?) va s’appuyer pour tourner et monter une publicité vidéo qui répond vraiment à vos ambitions.

Pour ce faire, munissez-vous d’une feuille (Google Docs, ça fonctionne très bien aussi) et précisez-y :

  • La description et la durée de chaque scène, dans l’ordre chronologique
  • Le message principal que vous souhaitez véhiculer
  • Les éléments textuels : texte des acteurs, sous-titres à intégrer au montage vidéo…
  • Les éléments graphiques : couleurs, typographies, motion design
  • Les éléments sonores : voix-off, musique de fond, bruitages…

Évidemment, usez sans modération du storytelling pour connecter les spectateurs à votre marque. Vous pourriez par exemple construire une histoire axée sur les caractéristiques-phares de votre produit ou service, telles qu’une production locale ou éco-responsable, pour sensibiliser le public tout en captant son attention sur votre offre.

Attention : bannissez le script verbeux digne d’un roman d’Émile Zola ! Allez droit au but et « créez un arc de récit allant du premier plan au dernier en veillant à garder le public intéressé tout au long de la vidéo », comme l’explique habilement Facebook.

Créez une publicité vidéo détonante 🧨

Le tournage vidéo

C’est le jour J : script et caméra en main, vous êtes fin prêt à tourner votre vidéo publicitaire. Cela dit, que vous utilisiez votre smartphone ou un reflex de type Canon 80D, n’oubliez pas d’optimiser :

  • Le son. Pour éviter tout bruit parasite, veillez à équiper votre micro d’une rycote.
  • La lumière. Faut-il choisir un éclairage artificiel ou naturel ? Peu importe, tant qu’il n’est pas chétif. Si votre tournage a lieu en intérieur ou en soirée, optez tout de même pour un kit d’éclairage vidéo.

Et n’ayez crainte : inutile de partir dans des considérations techniques dignes d’un Spielberg. En effet, comme le montre cette étude de HubSpot Research, les consommateurs préfèrent de loin une vidéo de qualité inférieure (dite « authentique ») à une vidéo de haute qualité mais qui semble artificielle 🤷‍♂️

Le montage vidéo

Clap de fin ! Votre vidéo publicitaire est dans la boîte. Il s’agit désormais de créer un montage vidéo pêchu, créatif et engageant.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, veillez à :

  • Accrocher le public en 8 secondes maximum… soit la durée moyenne du temps d’attention humaine. Pour ce faire, insérez les informations essentielles au début de votre publicité vidéo, sous forme de mots-clés, afin de faciliter la visibilité et la mémorisation de votre message publicitaire.
  • Mettre votre logo en évidence, pour permettre à votre audience de vous identifier en un clin d’œil. Pensez également à mettre en avant des visuels de votre produit, si la vidéo s’y prête.
  • Ajouter de la musique pour dynamiser votre vidéo et créer un lien émotionnel avec vos auditeurs. Les banques de musiques libres de droit SoundBlend, Jamendo et Au bout du fil sont idéales pour ça.
  • Rédiger des sous-titres pour maximiser votre impact sur les réseaux sociaux. Eh oui, 85 % des vidéos Facebook sont regardées sans le son !

Ensuite, il ne vous restera plus qu’à réveiller le créatif qui sommeille en vous. Illustration, animation 2D/3D, effets spéciaux… Toutes les audaces sont permises, tant que vous ne tombez pas dans la surenchère esthétique 🚨

💡 L’astuce PlayPlay en plus

Vous n’avez pas de rushes vidéo sous la main ? Pas de soucis, vous
pouvez toujours :

  • Recourir à une banque de vidéos libres de droit comme Pond5, Pexels ou celle incluse dans l’outil de création vidéo PlayPlay.
  • Relayer les vidéos générées par les utilisateurs. En effet, 92% des consommateurs disent avoir davantage confiance dans les contenus créés par les utilisateurs eux-mêmes, témoignant ainsi de réelles expériences vécues par les consommateurs avec le produit ou le service de la marque.

Psst… Les logiciels de montage Final Cut ou Adobe After Effects ne sont pas votre tasse de thé ? Optez pour un outil de création vidéo simple et professionnel comme PlayPlay (en plus, c’est gratuit pendant 7 jours).

New call-to-action

Diffusez votre vidéo sur les bons canaux 🚀

Félicitations ! Si vous lisez ces lignes, vous avez déjà fait le plus dur. Désormais, il s’agit de promouvoir votre vidéo via les bonnes régies publicitaires en ligne.

Mais quel canal de diffusion choisir ? Découvrez les services publicitaires à privilégier… et les bonnes astuces pour vous aider à sélectionner la solution la plus adaptée à votre campagne vidéo.

En bon professionnel du marketing digital, vous n’êtes pas sans savoir que Google et sa chasse-gardée YouTube sont de véritables incontournables pour diffuser votre vidéo publicitaire. Que dis-je, des écrins de paradis !

Il n’y a qu’à voir les chiffres :

Quels formats publicitaires ? 🎨

Grâce aux campagnes vidéo de Google Ads, il est possible de diffuser votre vidéo publicitaire à la fois sur YouTube et le réseau Display de Google. En ce sens, les formats publicitaires des deux régies sont identiques :

  • Instream : adapté à un objectif de trafic ou de notoriété, ce format permet de diffuser votre annonce avant le visionnage d’une autre vidéo. Pour information, ces annonces vidéo peuvent être ignorées par l’utilisateur après 5 secondes.
  • Video Discovery (anciennement inDisplay) : idéal pour promouvoir un produit ou service auprès d’utilisateurs actifs, ce format moins intrusif diffuse votre annonce non pas en début de vidéo… mais sur la page d’accueil ou la rubrique « Vidéos similaires » de YouTube. De quoi maximiser la visibilité de votre pub vidéo.
  • Bumper : chouchou des annonceurs, ce format court et percutant permet de diffuser une publicité vidéo de 6 secondes, qui plus est, non-ignorable (ou « unskippable » en anglais). L’occasion d’intégrer un bouton d’appel à l’action (CTA) à votre annonce ! En France, le format Bumper a su faire ses preuves : 66 % des campagnes Bumper ont engendré une hausse de la notoriété des marques de 14 %.

Quelles possibilités de ciblage ? 🧲

YouTube Ads et Google Ads proposent de nombreuses possibilités de ciblage, à savoir :

  • Socio-démographie : localisation, âge, sexe…
  • Centres d’intérêt : sport, actualité, mode…
  • Mots-clés : parachimie, télécoms, voyages…
  • Retargeting : il s’agit d’utiliser des données sur votre audience, collectées en amont via un formulaire de conversion par exemple. L’idée : cibler des spectateurs bien spécifiques, à partir de critères de votre choix. Malin, hein ?

💡 L’astuce PlayPlay en plus

Depuis 2018, YouTube propose une solution d’accompagnement pour aider les annonceurs à bien cibler leurs prospects… et optimiser la performance de leurs vidéos publicitaires.

Suggestion de call-to-Action, proposition de visuels adaptés… YouTube for Performance de quoi redonner le sourire aux plus novices d’entre
vous !

Facebook Ads + Instagram Ads

Si Google et YouTube sont des passages quasi-obligatoires pour promouvoir votre vidéo publicitaire, Facebook et son protégé Instagram n’en sont pas moins essentiels. Voyez par vous-même :

Quels formats publicitaires ? 🎨

Ici encore, les formats publicitaires de Facebook Ads et Instagram Ads sont identiques. On en distingue 3 :

  • Vidéo Unique : très apprécié des annonceurs, ce format de base permet de diffuser une publicité vidéo dans le fil d’actualité ou les stories Facebook et Instagram.
  • Carrousel : idéal pour gagner en visibilité et perfectionner votre storytelling, ce format permet de diffuser jusqu’à 5 courtes vidéos à faire défiler.
  • Diaporama : particulièrement adapté aux annonceurs qui ne possèdent pas de rushes, ce format permet de publier jusqu’à 10 images statiques en boucle… à la manière d’un contenu vidéo, en somme.

Quelles possibilités de ciblage ? 🧲

Les possibilités de ciblage de Facebook Ads et Instagram Ads sont sensiblement les mêmes que celles du géant Google :

  • Socio-démographie : langue, âge, sexe…
  • Centres d’intérêt : culture, technologies, sciences…
  • Retargeting ou « Audience personnalisée », pour cibler des clients ou prospects à partir d’un fichier interne
  • Lookalike ou « Audience similaire », pour cibler des utilisateurs similaires à vos clients existants

Envie d’aller plus loin ? Consultez notre guide intégral de la vidéo publicitaire sur Facebook Ads.

💡 L’astuce PlayPlay en plus

Si le gestionnaire de publicités Facebook Ads vous rebute, n’hésitez pas à promouvoir vos premières vidéos publicitaires via un outil simple comme Adespresso.

Ce dernier vous permettra de tester plusieurs variantes de votre vidéo, titre ou accroche… au sein d’une même campagne vidéo Facebook ou Instagram. De quoi diffuser votre pub vidéo en toute agilité 👌

Et bonne nouvelle : Adespresso est compatible avec Google Ads !

LinkedIn Ads

Réseau social professionnel par excellence, LinkedIn comptabilise 610 millions d’utilisateurs dans le monde… dont 16 millions en France, soit près de la moitié de la population active française. Rien que ça !

Malgré une audience, certes, plus modeste que ses confrères sociaux, LinkedIn demeure par essence la plateforme idéale si vous cherchez à booster vos interactions BtoB via la vidéo publicitaire.

Vous souhaitez accroître la visibilité de votre marque, générer des prospects et augmenter le trafic vers vos pages web grâce à la pub vidéo ? LinkedIn Ads est votre meilleur ami.

Quels formats publicitaires ? 🎨

… Ou plutôt « quel format publicitaire » ? Eh oui, LinkedIn Ads reste simple, en proposant un seul et unique type d’annonce vidéo.

Baptisé Video Ads, ce format publicitaire permet de diffuser votre publicité vidéo dans le fil d’actualité LinkedIn de vos contacts-cibles. Tout simplement.

Pour en profiter, rien de plus simple : direction Créer une campagne > Contenu sponsorisé et… publiez votre vidéo publicitaire. Qui a dit que faire de la publicité vidéo sur LinkedIn était compliqué ?

Quelles possibilités de ciblage ? 🧲

Réseau professionnel oblige, LinkedIn Ads propose de constituer votre audience-cible sur la base de critères de ciblage 100 % pro :

  • Intitulé du poste
  • Nom de l’entreprise
  • Secteur de l’entreprise
  • Nombre de salariés

LinkedIn Ads propose enfin une option de retargeting pour créer vos propres audiences personnalisées. Un vrai bonheur.

Où publier mon annonce vidéo en parallèle des régies publicitaires ?

Pour offrir à votre vidéo publicitaire toute la portée qu’elle mérite, pensez aussi à diffuser votre chef-d’œuvre audiovisuel sur :

Et évidemment, rien ne vous empêche de combiner les régies publicitaires !

Un dernier conseil : que vous penchiez pour Google Ads, Facebook Ads et/ou LinkedIn Ads, veillez toujours à :

  • Inclure un call-to-Action (CTA) intelligible dans votre pub vidéo, pour guider votre public vers la prochaine étape à suivre.
  • Télécharger votre annonce vidéo en natif (directement sur la plateforme), afin de bénéficier de la lecture automatique et des statistiques de votre publicité.
  • Inclure les mots-clés de votre campagne vidéo dans le titre et la description, pour optimiser votre référencement sur Google.

Évaluez la performance de votre annonce vidéo 🧐

Quelle émotion : vous venez d’accéder à l’ultime étape, à savoir le suivi des performances de votre publicité vidéo !

Ici, il s’agit simplement de mieux comprendre la façon dont votre audience réagit à votre annonce vidéo. Comment ? En analysant les indicateurs de performance qui comptent le plus pour vous. Quand ? Tout au long de votre campagne vidéo (la méthode agile, souvenez-vous !).

Rassurez-vous, nul besoin d’éplucher 1001 KPIs à la fois. Quelques-uns suffiront à vous faire une idée concrète du succès de votre vidéo publicitaire :

  • Taux de lecture : c’est la part de personnes ayant visionné votre vidéo, divisée par le nombre d’impressions reçues. Plus qu’un simple nombre de vues, cette précieuse métrique révèle si votre pub vidéo est réellement pertinente pour votre public. Cependant, notez bien que le taux de lecture varie d’une régie à l’autre : un visionnage de 3 secondes sur Facebook Ads suffit à être comptabilisé comme une « vue », là où YouTube Ads exige 30 secondes.
  • Taux de clics ou Click-Through Rate (CTR) : c’est le nombre de clics sur votre CTA, divisé par le nombre de fois qu’il est affiché. Autrement dit, plus votre CTR est élevé, plus votre public réalise l’action souhaitée. À titre d’information, le CTR moyen est de 0,9 % sur Facebook et 0,46 % sur le réseau Display Google.
  • Taux de complétion (ou d’achèvement vidéo) : cet indicateur dévoile le nombre de personnes ayant terminé votre vidéo, divisé par le nombre total de spectateurs. Essayez donc d’identifier les moments où votre public décroche : c’est le signe que votre vidéo peut être améliorée. Pour vous donner un ordre d’idée, sachez qu’un TC de 50 % signifie que votre vidéo est vue en moyenne sur la moitié de sa longueur.
  • Conversions : si vous faites une publicité, c’est pour que votre cible réalise l’action de votre choix : une soumission de formulaire, un essai gratuit, un achat.

Et bien sûr, jetez un œil au nombre de likes, commentaires et partages de vos annonces. Ces statistiques vous aideront à comparer l’engagement de vos publicités vidéo… et ainsi identifier les thématiques les plus susceptibles de plaire à votre audience.

Et dernière règle d’or d’une bonne vidéo publicitaire : testez différentes stratégies de contenus (visuel, titre, accroche, durée…) et observez celle qui fonctionne le mieux auprès de votre public. L’avantage de ces tests A/B est double : vous identifierez vos publicités vidéo les plus engageantes, tout en affinant votre ciblage marketing !

Tadam ! Vous avez désormais tous les ingrédients pour concocter (efficacement) une vidéo publicitaire comme un pro. À vous de jouer 🔥