Ça y est, vous avez décidé que le podcast serait votre projet de l’année ! Parmi ces 102 marques qui ont déjà lancé leur podcast, il va falloir tirer votre épingle du jeu : pourquoi l’auditeur écouterait votre contenu plutôt qu’un autre ?

Identité visuelle et sonore, valeur apportée par le contenu, qualité du montage. Les leviers ne manquent pas.

À la fin de cet article, vous aurez les clés en main pour créer un podcast viral, que vos auditeurs écoutent et recommandent autour d’eux.
Pour découvrir nos conseils en détails, téléchargez notre livre blanc “Comment lancer son podcast d’entreprise ?”.

Créer un podcast d’entreprise, c’est créer la rencontre avec vos cibles, là où elles le souhaitent

Intégrer le podcast de marque à votre stratégie marketing vous permet de répondre aux habitudes de consommation de votre audience. Voici quelques chiffres :

  • Les Français raffolent du format podcast : 5,8 millions de Français écoutent des podcasts au moins 1 fois par semaine, soit 9 % des Français selon Harris Media.
  • Le podcast est 100 % mobile : votre audience-cible peut profiter de vos émissions n’importe où, n’importe quand… et directement depuis leur téléphone. D’après la plateforme de monétisation de podcasts Acast, 86 % des écoutes de podcast se feraient ainsi depuis un smartphone.
  • Vos cibles veulent que vous lanciez votre podcast : 89 % des auditeurs de podcasts natifs pensent que le podcast est un moyen d’expression et de communication adapté aux marques. 78 % des auditeurs hebdomadaires souhaitent que les marques ou les entreprises qu’ils aiment proposent leurs propres podcasts.
  • Le podcast reste un secteur de niche à exploiter : on comptabilise 850 000 podcasts dans le monde en 2021 contre 600 millions de blogs. L’occasion pour votre entreprise de se démarquer face à ses concurrents.
  • Le podcast permet de booster vos ventes : l’entreprise Midroll en est un illustre exemple : 63 % de leurs auditeurs ont acheté un produit ou un service suite à l’écoute de leur podcast.

Étape 1 : Déterminez l’identité de votre podcast

Identifiez la thématique de votre podcast

De quoi votre podcast va-t-il parler ? Autour de quelle thématique centrale allez-vous l’organiser ? Quels sujets souhaitez-vous aborder ? Voilà autant de questions auxquelles vous devez répondre.

Pour vous inspirer, voici les 5 thématiques éditoriales les plus abordées en podcast de marque :

  • Cinéma et séries (14 %)
  • Société (11 %)
  • Sciences et technologies (11 %)
  • Économie d’entreprise (8 %)
  • Arts et culture (7 %)

L’idée est de choisir une thématique large, votre fil rouge, pour pouvoir ensuite la détailler en plusieurs sujets inhérents dans vos épisodes.

Privilégiez une thématique tendance peu décortiquée dans la presse ou soyez parmi les premiers à explorer un concept professionnel lié à votre domaine d’activité.

C’est le cas de Matthieu Stefani et de son podcast Génération Do It Yourself. Créé en 2017, il analyse le succès d’entrepreneurs, de sportifs ou d’artistes par le biais d’interviews.

Pourquoi ce podcast fonctionne ? Car il réunit deux catégories jusqu’alors séparées : les podcasts qui abordent la croissance des entreprises, et ceux qui se concentrent sur le développement personnel. Génération Do It Yourself combine ces deux aspects, sans langue de bois : les échecs sont tout autant abordés que les réussites, ainsi que l’état d’esprit des interviewés, aux différentes étapes de leur parcours.

Autre exemple pour faire un podcast pour votre entreprise : dans le cadre de votre politique RSE, vous pourriez mettre en lumière vos bonnes actions environnementales et, plus largement, analyser le concept de greenwashing en proposant des solutions antigaspillage pour les marques.

Choisissez un nom de podcast qui reflète votre ligne éditoriale

Le choix du nom de votre podcast est déterminant : c’est le reflet même de votre ligne éditoriale, de votre ADN de marque et de votre domaine d’expertise.

Pour faire le bon choix, gardez en tête que le nom de votre podcast doit être :

  • Évocateur : à la simple lecture du nom, les internautes doivent savoir de quoi vous allez parler. Par exemple, un podcast nommé “Voyage Voyage” fera allusion au tourisme et à l’évasion.
  • Facile à retenir : préférez un nom court et impactant, qui incarne votre univers de marque et vos valeurs.
  • Unique : pour vérifier que votre idée de nom est disponible, tapez-la sur Google et les applications de podcasts comme Apple Podcasts ou Spotify. Pensez aussi à consulter le répertoire des noms de marque de l’INPI.
  • Compréhensible : si le nom de votre podcast comprend des mots en langue étrangère, gardez en tête que cela limite sa compréhension à une petite partie de l’audience.

Précisez le format éditorial de vos épisodes de podcast

Il s’agit désormais de préciser le format éditorial de vos épisodes. Plusieurs choix s’offrent à vous :

  • Interview : vous donnez la parole à un ou plusieurs invités, qui changent à chaque épisode. Il peut s’agir d’experts de votre secteur, d’influenceurs, de membres de votre entreprise…
  • Témoignage. Avec ce format, vous interrogez un invité, mais votre voix n’est pas obligée d’apparaître dans la version finale de votre podcast. Vous pouvez également créer des témoignages croisés, en entremêlant plusieurs interviews au montage.
  • Talk show : vous donnez la parole à des co-animateurs récurrents. Vous pouvez ici découper chacun de vos épisodes de podcast sous forme de chroniques récurrentes.
  • Reportage, pour traiter d’enjeux économiques, internationaux ou environnementaux. Attention, ce format demande un travail de documentation au préalable encore plus important que les autres formats éditoriaux.
  • Fiction / récit. Ce format est souvent choisi par des podcasteurs indépendants. Toutefois, certaines entreprises ont créé des podcasts fictionnels. Un des exemples les plus connus dans le monde de l’entreprise est le podcast “The Message” de General Electric, qui a été téléchargé plus d’un million de fois.
  • Vidéocast : contraction de “vidéo” et de “podcast”, vous filmez la discussion avec vos invités dans votre studio. Grâce à ce double format, vous pouvez publier votre podcast au format audio et aussi sur vos réseaux sociaux ou votre site internet au format vidéo, pour toucher une audience plus grande.

Ici, tout dépend de votre objectif marketing et de l’audience que vous ciblez. Selon que vous vous adressiez à un public jeune ou plus expérimenté, vous ne présenterez pas votre émission de la même façon, et donc, ne choisirez pas le même format de podcast.

Par exemple, préférez le magazine audio pour aborder des concepts techniques auprès d’experts de votre secteur. Le format talk show, quant à lui, pourra davantage plaire à une jeune cible en quête de divertissement.

Gardez en tête qu’il peut être plus facile de vous lancer dans l’aventure du podcasting en désignant un co-animateur. Conversations plus riches et engageantes, rythme de parole dynamisé, échange de points de vue… Les avantages d’un podcast à plusieurs voix sont nombreux.

💡 N’ayez pas peur de faire appel à des invités pour votre podcast

Pour inviter des intervenants dans un de vos épisodes, voici quelques conseils :

  • Tournez-vous vers votre cercle professionnel d’entreprise. Vous pouvez interviewer vos collègues pour échanger vos points de vue ou quelqu’un d’un autre service pour une approche pluridisciplinaire. Un de vos collègues peut également devenir votre co-animateur.
  • Contactez vos partenaires commerciaux. Vous pouvez inviter des représentants d’autres entreprises qui apporteront un regard complémentaire au vôtre.
  • Faites intervenir des experts ou des influenceurs de votre secteur d’activité.
  • Dans votre message d’invitation, faites comprendre à vos invités l’intérêt pour eux de participer à votre podcast : visibilité, expertise, etc.
  • Si vous n’arrivez pas à les joindre tout de suite, contactez vos invités via plusieurs canaux (e-mail, réseaux sociaux).
  • Demandez ensuite à vos premiers invités d’en parler autour d’eux, et de vous recommander d’autres invités potentiels de leur réseau.

Spécifiez la durée et la fréquence de diffusion de votre podcast

Posez-vous la question de la fréquence de diffusion de vos émissions audio. Souhaitez-vous publier un nouvel épisode chaque jour ? Chaque semaine ? Chaque mois ?

Peu importe le rythme de publication, l’important est de s’y tenir pour démontrer votre professionnalisme. Lancer un podcast, c’est faire une promesse à vos auditeurs : à partir du premier épisode, ils sont en droit d’attendre une suite.

Mais rassurez-vous ! La plupart des créateurs de podcast enregistrent les épisodes longtemps avant leur publication officielle. Parfois, ils font même des sessions d’une dizaine d’enregistrements sur une semaine.

Pour vous donner un ordre d’idée, on distingue 6 grandes fréquences de diffusion des podcasts de marque :

  • Season stacking, tous les épisodes sont mis en ligne le même jour (33 %)
  • Hebdomadaire (26 %)
  • Mensuel (16 %)
  • Bimensuel (14 %)
  • Quotidien (9 %)
  • Trimestriel (2 %)

Côté durée, 83 % des podcasts durent moins de 30 minutes. Mais ce chiffre est à prendre avec des pincettes : de nombreux podcasts plus longs sont écoutés jusqu’au bout par les auditeurs. Si vous traitez de sujets denses ou complexes, enregistrer un podcast d’une heure ou plus fait sens.

Tout dépend de votre fréquence de publication et du format éditorial choisi. Vous risquez de ne pas tenir la cadence si vous publiez un épisode de 2 heures chaque semaine, car il s’agit d’un travail fastidieux.

Notre conseil : si vous choisissez une fréquence autre que le season stacking, préparez une dizaine d’épisodes d’avance avant d’annoncer le lancement de votre podcast. Vous aurez ainsi une marge pour enregistrer les épisodes suivants, sans vous soucier de retards de publication.

Définissez votre identité visuelle

Le plus simple reste de privilégier la charte graphique de votre marque, comme le podcast The Message de General Electrics, The Urban, de Gecina, acteur immobilier français, ou inspiRHations d’Adecco.

Néanmoins, si vous souhaitez faire de ce podcast d’entreprise un média à part entière, il vaut mieux le décorréler de votre branding. C’est par exemple ce qu’a fait Pauline Laigneau, co-fondatrice de Gemmyo, avec son podcast Le Gratin.

Certains sont plus nuancés et s’ils conservent l’esprit de la marque, ils ont leur identité propre, comme les podcasts de l’agence Cosa Vostra, dont Génération DIY, Mediarama, Le Panier, la Martingale

Étape 2 : Munissez-vous de matériel de podcasting et enregistrez les épisodes de votre podcast

Rédigez un script pour cadrer votre intervention

Avant de vous lancer dans l’enregistrement de votre podcast, il est primordial de rédiger votre script.

Un script vous permet d’éviter les trous de mémoire, de renforcer votre assurance et de fluidifier votre élocution. Faites-y figurer :

  • Le plan détaillé de votre podcast, organisé chronologiquement : introduction, différentes parties, conclusion. Pensez également au message de bienvenue.
  • Les interviews soigneusement préparées : si vous optez pour un format interview, préparez les questions à poser et partagez-les en amont à vos intervenants pour qu’ils puissent s’y préparer.
  • Les interventions narratives telles que les transitions, des anecdotes personnelles, pour optimiser votre storytelling et donner du caractère à votre podcast.

Profitez-en pour prendre le temps d’approfondir votre sujet, définir les mots-clés et vulgariser les termes complexes. Anticipez les questions que les auditeurs pourraient se poser, en divulguant le maximum d’informations utiles et pertinentes, comme des chiffres et des exemples.

Allez droit au but et écrivez de la manière la plus concise possible. Plus votre script sera simple, plus votre podcast sera intelligible.

Munissez-vous d’un kit de podcasting et d’un logiciel d’édition

Lorsqu’on débute dans le podcasting, le choix du bon logiciel et des équipements audiovisuels peut sembler déroutant. Pourtant, 3 ou 4 matériels suffisent à produire un podcast professionnel. Et rassurez-vous : vous n’avez pas besoin d’un gros budget.

En premier lieu, munissez-vous d’un logiciel d’enregistrement et d’édition audio :

  • Logiciels gratuits : GarageBand (uniquement sur Mac) ou Audacity (sur Mac et PC) sont idéaux pour les débutants.
  • Logiciels payants : Adobe Audition (24 € par mois), Hindenburg (84 € par mois).
  • Outils de podcasting en ligne : Alitu (25 € par mois). Point positif : il permet, entre autres, d’ajouter facilement un jingle et de maximiser le nettoyage de vos fichiers audio.

💡 Regardez des tutoriels vidéo pour découvrir le logiciel d’édition qu’il vous faut pour créer votre podcast

De nombreux tutoriels vidéo en ligne permettent de vous faire la main rapidement sur les logiciels d’enregistrement de podcast :

Dans un second temps, investissez dans un kit de podcasting comprenant :

  • Un microphone USB : c’est le B.A-BA d’un bon enregistrement de podcast. Notre conseil : investissez d’entrée de jeu dans le micro Audio-Technica ATR2100x-USB, il tiendra des années !
  • Un casque d’écoute : l’idée est de bénéficier un retour audio optimal pour entendre votre voix et celle de vos invités durant l’enregistrement. Optez pour le casque pliable Audio-Technica ATH-M30x.
  • Un pare-brise de microphone ou un filtre anti-pop, pour éliminer les bruits parasites et filtrer les plosives. Ces dernières sont provoquées par la prononciation de lettres fortes, comme le p ou le b. Pensez donc à acheter une housse de micro de type Heil.
  • Une caméra, dans le cadre d’un vidéocast.

Enregistrez votre épisode de podcast en studio ou à distance

Enregistrement en studio

Ici, pas besoin d’un vrai studio d’enregistrement professionnel : une salle calme suffit. Veillez toutefois à ce qu’il n’y ait pas d’écho. Si vous êtes seul à parler, il vous suffit ensuite d’ouvrir votre logiciel de podcasting, de brancher votre microphone USB à votre ordinateur, et d’avoir votre script devant les yeux. Cliquez ensuite sur le bouton Enregistrer de votre logiciel, et lancez-vous !

Si vous avez des invités, le principe reste le même. Attention, si vous partagez le même micro, ce dernier risque de capter les bruits parasites de la pièce dans laquelle vous vous trouvez, ce qui rendra le montage final difficile.

Nous vous conseillons ainsi d’avoir autant de micros et de casques que de personnes qui s’expriment, et d’enregistrer chaque intervenant sur une piste audio séparée. Cette option est disponible sur tous les logiciels de podcasting.

Découvrez comment enregistrer un podcast en détail ici !

Enregistrement à distance

En premier recours, vous pouvez utiliser Skype pour un enregistrement audio (et/ou vidéo) à distance. Néanmoins, pour une meilleure qualité audio, nous vous suggérons d’utiliser un service en ligne spécialisé dans l’enregistrement de podcasts à distance, comme Squadcast ou Ecamm.

Une fois votre enregistrement terminé, veillez à :

  • Enregistrer votre fichier sur le modèle « Podcast-Episode-1-Sujet »
  • Exporter votre fichier au format .mp3 pour réduire le volume de votre podcast
  • Sélectionner une vitesse de bit fixe de 128 kb/s pour optimiser la qualité audio
  • Choisir la fréquence d’échantillonnage 44,1 MHz (qualité CD)

💡 Adoptez une posture professionnelle pour parler au micro

Avant de passer “on air”, quelques conseils faciliteront l’enregistrement de votre podcast :

  • Positionnez votre micro à environ 5-10 centimètres de votre bouche, puis ajustez-le en fonction de votre retour audio.
  • Éloignez-vous du microphone quand vous ne parlez pas, afin de limiter les bruits parasites.
  • Conservez un verre d’eau sous le coude en cas de gorge sèche ou nouée.
  • Gardez un œil sur votre script mais ne le lisez pas : habituez-vous à aborder vos sujets de façon spontanée ! Votre podcast n’en sera que plus digeste et authentique.
  • Respirez, tout va bien se passer ! Rappelez-vous que vous pouvez toujours supprimer les erreurs et les silences lors du montage.

Félicitations, il ne vous reste plus qu’à appuyer sur le bouton Enregistrer !

Améliorez la qualité sonore de votre podcast grâce au montage audio

Bravo, vous avez enregistré votre premier épisode !

Passons maintenant à la phase de montage de votre épisode de podcast.

La solution la plus rapide et la plus simple consiste à passer un monteur professionnel ou par des plateformes spécialisées.

Getapodcast propose notamment plusieurs services pour vous aider à améliorer la qualité de vos enregistrements : post-production, sound design, création de générique, etc.

Si vous souhaitez toutefois composer vous-même votre podcast d’entreprise, voici quelques conseils :

  • Jouez avec les paramètres d’égalisation vocale de votre logiciel de podcasting pour améliorer la qualité sonore et régler le volume de votre voix.
  • Supprimez les blancs inutiles, vides, erreurs et autres bruits parasites.
  • Coupez vos pistes audio pour éviter les redites et supprimer les passages inutiles.
  • Reformulez ou simplifiez les propos d’un invité si nécessaire.
  • Segmentez votre épisode avec de la musique.

💡 Ajoutez des tags ID3 à votre fichier pour détailler le contenu de votre épisode de podcast

Votre montage est terminé ?
N’oubliez pas d’ajouter des tags ID3 au moment de l’enregistrement de votre fichier. Ces fameux tags transmettront les informations de votre podcast aux lecteurs MP3, telles que le nom de l’épisode, le nom du podcast, la catégorie, le numéro du podcast…
tag-id3-

Ajoutez des effets sonores pour rythmer les différentes parties de votre podcast

En plus de styliser votre émission, l’ajout d’effets sonores renforcera l’impact de votre podcast en lui insufflant un caractère plus “vivant”.

Un épisode de podcast suit ce plan :

  • Un jingle d’introduction, le même pour tous vos épisodes. Il peut également s’accompagner du slogan de votre podcast.
  • Un message de bienvenue. Il se compose :
    - d’un rappel du sujet principal de votre épisode,
    - de la présentation de votre invité,
    - de la structure de votre épisode :  ici, vous teasez votre épisode de podcast en expliquant quels sont les différents chapitres,
    des apprentissages pour l’auditeur : terminez votre introduction en exposant clairement ce que votre audience saura faire après l’écoute de votre podcast.
  • Un spot publicitaire. En permettant à des annonceurs de diffuser leur message, vous pouvez présenter des entreprises complémentaires à la vôtre, et monétiser ainsi votre podcast. Attention, n’en abusez pas : nous vous conseillons la version “pré-roll”, moins intrusive, qui s’enclenche avant le lancement de votre podcast.
  • Une interview / un témoignage, selon le format éditorial que vous avez choisi.
  • Une musique d’ambiance, pour dynamiser votre prise de parole. Ici, deux choix s’offrent à vous : vous pouvez soit investir dans une licence musicale via un site comme PremiumBeat, soit opter pour la gratuité via les banques de musique libre de droit, comme Incompetech, Free Music Archive, l’audiothèque de YouTube
  • Un appel à l’action en fin d’épisode : « N’oubliez pas de nous suivre sur Spotify ! »).
  • Un jingle de fin. Il peut s’agir de la même mélodie que votre jingle d’introduction.

💡 Pensez à énoncer le nom de votre marque dès les premières secondes de votre podcast, afin de marquer les esprits.

Comme 60 % des podcasteurs d’entreprise, prononcez le nom de votre entreprise au début de chacun de vos épisodes. Vous pouvez l’inclure en introduction dans votre slogan, ou alors dans le message de bienvenue.

Étape 3 : Diffusez et faites la promotion de votre podcast d’entreprise

Choisissez un service d’hébergement en ligne pour votre podcast

Le saviez-vous ?

Un podcast n’est pas hébergé sur les applications de type Spotify ou Apple Podcasts.

En effet, vous ne téléchargez pas vos émissions directement sur ces plateformes.

En réalité, ces mêmes plateformes ne font que relayer votre podcast sous la forme d’un transfert de fichiers, appelé flux RSS.

À chaque nouvel épisode hébergé, le flux RSS de votre podcast diffuse automatiquement votre dernière production sur les plateformes dédiées.

Pour résumer : pas d’hébergement = pas de flux RSS = pas d’auditeurs !

Tout comme votre site web nécessite un hébergeur web, votre podcast aura donc besoin d’un hébergeur de podcasts. Parmi les plus populaires, on retrouve Buzzsprout, Captivate, Transistor, LibSyn ou encore Blubrry.

Hormis quelques différences en termes de prix et d’espace de stockage, ces services d’hébergement de podcasts proposent sensiblement les mêmes avantages, à savoir :

  • La garantie d’une vitesse de téléchargement rapide et d’une lecture en ligne fluide.
  • Un podcast adapté au format mobile.
  • Une intégration facilitée sur WordPress, YouTube…
  • L’accès à diverses statistiques d’audience.
  • La possibilité de publier des notes d’émissions (voire une transcription complète) contenant des liens vers les ressources mentionnées dans votre podcast.
  • La monétisation via l’insertion de spots publicitaires audio.

Pour vous aiguiller dans le choix de votre hébergeur de podcast, identifiez le nombre d’épisodes que vous comptez produire par mois. Par exemple, si vous lancez 4 épisodes de 1 heure par mois (soit l’équivalent de 4 épisodes de 50Mb), vous aurez besoin a minima d’un espace de stockage de 200Mb par mois. Évidemment, il ne s’agit là que d’une simulation : à vous de choisir la solution qui convient le mieux à vos ambitions !

Dans tous les cas, préférez toujours une bande passante illimitée et un espace de stockage légèrement au-dessus de vos besoins.

Diffusez votre podcast sur les applications dédiées

Les épisodes de votre podcast sont hébergés en ligne ?

Il est maintenant temps de soumettre votre flux RSS aux applications de podcasts de votre choix.

Pour ce faire, rien de plus simple :

  • Copiez votre flux RSS depuis l’onglet “RSS Feed” de votre hébergeur de podcast.
  • Collez votre flux RSS sur les formulaires de soumission de podcast des applications que vous souhaitez.

Quelle(s) application(s) cibler pour votre podcast ? Deezer, Pandora, TuneIn, iHeartRadio, SoundCloud… Les annuaires de podcasts ne manquent pas.

Privilégiez néanmoins ces 4 applications de podcasting audio :

  • Apple Podcasts : c’est le n°1 des diffuseurs avec plus de 900 000 podcasts répertoriés. Pour soumettre vos épisodes, insérez votre flux RSS sur iTunes Connect.
  • Spotify : avec ses quelques 700 000 productions répertoriées, Spotify s’octroie la 2e place des diffuseurs mondiaux de podcasts. Autant dire que la plateforme de streaming est un incontournable ! Pour soumettre vos épisodes, rendez-vous sur Spotify for Podcasters.
  • Google Podcasts : lancé en 2018, ce n’est pas le répertoire le plus populaire chez les podcasteurs. Pourtant, Google Podcasts est indispensable pour booster votre référencement sur Google ! Pour ce faire, direction l’application mobile éponyme.
  • Stitcher : avec plus de 8 millions d’utilisateurs et 65 000 podcasts, Stitcher est incontestablement une application où votre podcast doit figurer. Pour créer votre compte de podcasteur, rendez-vous sur la page Podcast Creators.

Pour les plus curieux, il existe aussi des répertoires de podcasts de niche, à l’instar de Learn Out Loud, dédié aux podcasts éducatifs, ou encore Women in Podcasting, dédié aux podcasts féminins.

Côté podcasting vidéo, YouTube est sans équivoque la meilleure plateforme vidéo pour diffuser votre vidéocast.

Un conseil : évitez les images statiques ou les audiogrammes sur YouTube. Plateforme visuelle oblige, préférez plutôt une vidéo de votre podcast réalisée en studio, vous filmant face micro par exemple.

💡 Optimisez la visibilité de votre podcast en ajoutant une description et une catégorie

Pour offrir à votre podcast tout l’impact qu’il mérite, adoptez ces deux réflexes lors de la publication de vos épisodes :

  • Ajoutez une brève description de votre épisode, en veillant à intégrer des liens utiles (lien de téléchargement, lien vers votre site web, vos réseaux sociaux…).
  • Sélectionnez une catégorie de podcast. Beaucoup d’auditeurs font en effet des recherches par catégorie pour découvrir de nouveaux podcasts.

Créez une image de couverture qui incite au clic

Votre image de couverture est la première impression que les gens se feront de votre podcast. Et lorsqu’on sait qu’Apple Podcasts met en avant les podcasts possédant une illustration de haute qualité, l’enjeu est de taille.

Voici quelques conseils qui devraient vous aider à créer une miniature de podcast qui donne envie de l’écouter :

  • Choisissez un visuel qui résonne avec la thématique de votre podcast. L’objectif ? Rendre visible d’un coup d’œil le sujet de votre émission.
  • N’utilisez pas plus de 4 mots sur votre couverture. Gardez en tête que votre image sera affichée en (très) petit format : plus de mots risquent de rendre votre miniature illisible.
  • Évitez les illustrations de microphones, casques ou tout autre équipement de podcasting, qui sont vues et revues. Votre image de couverture doit permettre à votre podcast de se démarquer et inciter vos cibles à cliquer.
  • Faites un clin d’œil à votre identité visuelle d’entreprise. La couverture de podcast est l’occasion pour de nombreuses marques de jouer avec leur identité graphique. Ne soyez pas trop corporate : vous pouvez reprendre des couleurs ou typographies de votre charte graphique, mais n’ajoutez pas votre logo.

💡 Pensez à respecter les spécificités techniques d’Apple Podcast

Créez une image de couverture qui respecte les spécificités techniques des plateformes d’hébergement, et plus particulièrement d’Apple Podcast, la plateforme leader dans l’hébergement de podcast :

  • Image au format carré,
  • 1400 x 1400 pixels,
  • Résolution 72 dpi,
  • Fichier .png ou .jpeg,
  • Codage colorimétrique RVB (Rouge, Vert, Bleu).

Promouvez votre podcast via vos canaux de communication de marque

Vous pouvez être (très) fier de vous : le plus dur est derrière vous !

Dernière étape ! Faites la promotion de votre podcast sur vos canaux marketing pour amplifier sa portée auprès de votre audience :

  • Votre site internet, à travers un article de blog, un article invité, ou une retranscription de votre podcast.
  • Vos réseaux sociaux comme Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn, via un vidéocast, un résumé vidéo, un audiogramme.
  • Vos relations presse, en montant une campagne de communication auprès de journalistes, influenceurs et communautés de podcasteurs.
  • Votre newsletter, pour promouvoir votre podcast auprès de vos listes e-mail.
  • Le bouche-à-oreille : vos collègues et vos proches sont vos meilleurs ambassadeurs ! Parlez-leur de votre podcast en prenant soin d’expliciter vos points forts.

💡 Créez des teasers vidéo pour promouvoir votre podcast en ligne

Parce que la vidéo demeure un format clé pour votre communication, créez des teasers de votre podcast, sous forme de vidéos à diffuser sur les réseaux sociaux.

Isolez un passage marquant de votre émission, illustrez-le d’images dynamiques, et intégrez-y des sous-titres permettant de lire votre vidéo sans le son.

Vous vous assurerez ainsi une visibilité optimale sur les médias sociaux.


Vous avez désormais toutes les cartes en main pour créer et lancer (efficacement) votre premier podcast d’entreprise… et pourquoi pas envisager le lancement d’une deuxième saison.

Vous manquez de temps ou de ressources ? Sponsoriser un podcast existant peut vous permettre de promouvoir votre marque auprès d'un public attentif. 71% des auditeurs déclarent avoir déjà eu envie d’acheter un produit ou un service après avoir entendu un message sponsorisé sur leur podcast préféré.

Comment s’y prendre ? Choisissez des podcasts qui traitent de sujets qui intéressent votre cible. Rapprochez-vous ensuite des agences de production, et sélectionnez avec eux l’option qui vous correspond le mieux : annonce lue par les animateurs, sponsoring d’un épisode ou de toute une saison, épisodes en partenariat avec les podcasteurs, etc.