6 éléments à inclure dans votre charte (graphique) vidéo

Marketing

29-09-2020

(Mis à jour le 04-06-2024)

Clock icon

7 min

6 éléments à inclure dans votre charte (graphique) vidéo

Le guide ultime pour créer vos vidéos d'entreprise

Nos conseils-clés et meilleures pratiques pour gagner du temps dans la conception de vos contenus et créer des vidéos impactantes.

Découvrir maintenant

Celle-là, vous la connaissez au moins de nom. Et il est fort probable que vous y ayez eu affaire, de près ou de loin.

Celle-là, c’est la fameuse charte graphique classique (print et web). Mais quid de sa petite soeur, la charte vidéo ? Beaucoup moins mise en avant, elle est pourtant tout aussi indispensable si vous souhaitez disposer d’une communication uniformisée sur tous vos supports. Notamment si vous avez mis en place une stratégie marketing vidéo.

Et franchement, il serait dommage de vous en priver, au vu des retombées qu’elle peut avoir sur votre marque.

Si vous comptez vous y mettre, ou souhaitez simplement vérifier que vous soyez bien à jour sur le sujet, les prochaines lignes sont là pour vous aider. Préparez-vous à un condensé d’astuces et de bonnes pratiques à suivre sur le champ.

Créez une vidéo de qualité en quelques minutes

Essayez gratuitement

Pourquoi créer une charte vidéo ?

D’ici 2021, Cisco estime que la vidéo représentera 82 % du trafic internet mondial. Ce canal de communication est si puissant que 54 % des consommateurs attendent d’une marque qu’elle produise du contenu vidéo, plutôt que des emails, des images sur les réseaux sociaux, ou encore des articles de blog, d’après une étude d’Hubspot.

Mais pour que votre communication vidéo fasse mouche, vous devez produire des contenus attrayants et professionnels. Une charte graphique vidéo vous aidera à assurer une cohérence au niveau de la conception de vos vidéos, tout en créant un univers différenciant propre à votre marque.

Par ricochet, avec des vidéos plus engageantes, vous multipliez vos chances de renforcer votre image de marque (brand book), votre crédibilité, votre professionnalisme et la notoriété de votre marque.

Le Brand Content vous permettra d'accroître votre image de marque. En effet, l'objectif est de créer une véritable culture autour de votre marque et créer une expérience unique pour vos clients. Prêt à mettre en place votre stratégie de Brand Content ?

N’oubliez pas aussi qu’en interne, une charte vidéo devient un précieux allié pour homogénéiser l'image de marque entre tous les pôles qui utilisent la vidéo, tout comme la mise en place d'une stratégie de marque. Avec elle, vous gagnez en cohérence et en clarté pour servir au mieux les intérêts de vos différents services.

Et si jamais il vous arrive de sous-traiter le processus de création vidéo en externe, à des freelances, des agences, ou à une content factory séparée de votre pôle, vous serez en mesure de proposer un mode d’emploi précis et détaillé à votre prestataire.
En plus d’un gain certain en flexibilité, vous limitez aussi la perte de temps, en réduisant les allers-retours.

Alors, convaincu ? Découvrez tout de suite quels ingrédients de votre marketing mix utiliser pour façonner une charte vidéo qui décoiffe.

video-icon

Envie d'aller plus loin ?

Si vous souhaitez générer de la conversion via la vidéo, alors vous êtes sur la bonne voie ! En effet, une stratégie d'inbound marketing via la vidéo est tout à fait possible.

6 éléments à inclure dans votre charte graphique vidéo

La tonalité

La tonalité utilisée au sein de vos vidéos est très importante. C’est elle qui représente la façon dont vous vous exprimez.

Forcément, le ton de vos vidéos doit s’adapter à la personnalité et aux valeurs véhiculées par votre marque, mais aussi à votre cible. On ne s’adresse pas de la même façon à un public jeune, qu’à une audience plus âgée.

À ce niveau, l’éventail des solutions est large. Si vous avez créé un environnement décalé et un brin loufoque, un ton humoristique ou tendance sera sûrement adapté à vos futures productions vidéos. On peut par exemple imaginer l’utilisation d’effets spéciaux et de plans courts et dynamiques pour mettre du peps dans votre communication.

Vous avez l’habitude de produire des vidéos explicatives de votre produit ? Dans ce cas, un ton académique et plus formel pourrait faire l’affaire, grâce à l’usage d’un langage soutenu et pédagogique, par exemple.

Pour vous aider à créer la tonalité appropriée, appliquez les conseils suivants :

  • Brainstormez au sein de vos différents services. Pour la marche à suivre, consultez notre ebook pour concevoir les guidelines de votre charte graphique vidéo.
  • Faites le point sur les contenus (articles de blog, publicités, post sur les réseaux sociaux, communication print...) qui ont eu le plus de succès auprès de votre audience. Et voyez si une tonalité commune en ressort.
  • Créez un sondage à l’aide d’un outil comme Google Forms, en demandant notamment à vos lecteurs/clients comment ils perçoivent votre marque/produit/service.
  • Étudiez et mettez sur pied le profil-type de votre public-cible, par exemple en créant des personas.
video-icon

Envie d'aller plus loin ?

Avez-vous pensé à mettre en place une charte éditoriale pour harmoniser le contenu de vos vidéos ? Par exemple sur vos réseaux sociaux, les webinars, newletters, etc.

L'incrustation du logo

Après la tonalité, place à ce qui est peut-être l’élément-clé de votre charte : votre logo.

Il apparaît déjà sur votre site web et/ou vos supports de communication. Mais comment l’incruster au sein de vos vidéos ? Servez-vous de votre charte graphique pour spécifier où et quand l’utiliser.

Même si tout dépend de vos objectifs et de la nature de votre projet, voici plusieurs questions à vous poser avant de coucher vos idées sur papier :

  • Allez-vous utiliser votre logo dans l’introduction de chacune de vos vidéos, afin que vos visiteurs reconnaissent immédiatement votre marque ?
  • Désirez-vous l’incorporer dans un appel à l’action (call-to-action, CTA) à la fin de vos vidéos ?
  • Le logo va-t-il rester apparent, par exemple dans un coin de l’écran, tout au long du visionnage de la vidéo ?
  • Allez-vous animer votre logo ?
  • Quelle doit être sa taille ?
  • Allez-vous uniquement utiliser sa version en couleur, ou en noir et blanc ?
video-icon

L’astuce PlayPlay en plus

Faites figurer clairement les réponses aux questions ci-dessus dans votre charte. L’objectif est d’être le plus précis et didactique possible. Rappelez-vous que certaines personnes ne connaissant pas du tout votre marque pourront être amenées à utiliser votre charte. Une bonne pratique consiste aussi à préciser ce que l’on appelle les “interdits”, c’est-à-dire les choses à ne surtout pas faire. Par exemple, dans le cas du logo, vous pouvez indiquer que vous ne souhaitez jamais l’utiliser en basse résolution. En résumé, ce qui facilite la compréhension du lecteur n’est jamais superflu.

Vous cherchez la formule magique pour créer une vidéo marketing qui captive votre audience et véhicule parfaitement votre marque ? PlayPlay est la solution idéale pour concrétiser votre vision créative. Boostez votre engagement en ligne, simplifiez la production de contenu et impressionnez votre public dès maintenant avec des vidéos marketing de pointe !

Les couleurs et la typographie dans votre charte vidéo

Sans transition, découvrez les éléments suivants à inclure dans votre charte graphique vidéo : les couleurs et la typographie (la police d’écriture, pour simplifier).

A ce niveau-là, deux options s’offrent à vous :

  • Reprendre la palette de couleurs utilisée sur vos autres supports de communication (print, web, présentations Powerpoint, affiches pub...), pour conserver une unité globale
  • Adopter des couleurs ou une typographie différente pour vos vidéos, par exemple pour vous démarquer lors du lancement d’un nouveau service.

Aller à contre-courant de ce que vous faites généralement peut aussi se justifier par un souci de lisibilité. Par exemple, certaines couleurs peuvent être trop agressives ou trop peu visibles à l’écran.

Dans un autre registre, si vous avez l’habitude d’utiliser une police serif (avec empattement) sur vos supports print, sachez que les polices sans serif (sans empattement) sont réputées plus appropriées pour la lecture sur écran.

Quoiqu’il en soit, ne vous privez pas de tester le rendu de vos couleurs et typographies sur vos vidéos, et ajustez au besoin. Pensez d’abord à votre audience-cible, qui va ensuite visionner vos vidéos.

À l’intérieur de votre charte vidéo, détaillez les éléments suivants :

  • Les couleurs utilisées (généralement une couleur primaire et une couleur secondaire). La présentation de votre palette de couleurs avec les codes associées, RVB (Rouge, Vert, Bleu) et HEX (code hexadécimal), est un bon moyen de visualiser la chose.
  • Les typographies choisies (par exemple une typographie pour les titres et une autre pour les sous-titres). Présentez-les visuellement, ainsi que les graisses dont vous voulez vous servir (regular, gras, italique etc.). Sans oublier la taille de la police pour vos titres, sous-titres, corps de texte et appels à l’action.
  • Le mode d’usage de vos couleurs et polices d’écriture. Les couleurs doivent-elles uniquement apparaître dans l’introduction ? Dans l’introduction et la conclusion de la vidéo ? Dans vos transitions ? Quid de l’usage du gras ?
video-icon

L’astuce PlayPlay en plus

Intégrer des règles d’accessibilité au sein de votre charte graphique vidéo constitue une bonne pratique. Utilisez par exemple du texte facile à lire grâce à une taille de police suffisamment grande, et soyez vigilant au niveau du contraste des couleurs. Tous ces conseils s'appliquent également à votre slogan publicitaire.

Les formats et types de vidéos à envisager

Après avoir découvert les aspects design et graphiques à intégrer dans votre charte vidéo, il est temps de détailler les formats et les types de vidéos que vous allez produire.

En fonction du canal de diffusion utilisé, un format préférentiel sera privilégié pour un affichage optimal, par exemple…

  • Vertical pour les stories diffusées sur Instagram ou Facebook
  • Horizontal pour votre site web
  • Carré pour les publications sur les réseaux sociaux

Pour info, l’outil de création de vidéo PlayPlay permet en un clic de changer le format de vos vidéos, et vous assure un rendu HD dans chacun des formats.

Seconde étape : précisez les types de vidéos que vous souhaitez produire. L’idée consiste à vous montrer le plus exhaustif possible, ou du moins à présenter les types de vidéos que vous comptez le plus souvent utiliser.

Cela peut-être, par exemple :

  • Des interviews
  • Des micro-reportages
  • Des témoignages
  • Des vidéos de marque
  • La démonstration d’un service ou d’un produit
  • Des vidéos événementielles
  • Des vidéos en direct (live)
  • Des vidéos tutoriels
  • Un top 5
video-icon

L’astuce PlayPlay en plus

N’hésitez pas à intégrer des exemples visuels de chaque type de vidéo dans votre charte. Cela permet de l’illustrer au mieux, afin d’avoir un aperçu le plus concret possible.

L’habillage et les spécifications techniques

Un type de vidéo vous a tapé dans l’œil ? Une fois sa production réalisée, vous devrez procéder à son habillage pour la rendre la plus digeste et attractive possible.

Si vous avez bien suivi, tout cela doit aussi être consigné dans le détail dans votre charte graphique vidéo.

Pour vous aider, là encore, vous n’avez pas forcément besoin de partir de zéro. Puisez dans l’habillage déjà existant sur vos autres supports de communication, et adaptez-le, le cas échéant, au format vidéo.

La liste ci-dessous n’est pas exhaustive. Modulable à souhait, elle vous fournit néanmoins plusieurs pistes de réflexion à développer :

  • L’audio. Définissez quel type de musique vous souhaitez utiliser (et ne pas utiliser) dans vos vidéos. Vous pouvez aussi spécifier où trouver des banques de sons libres de droit (par exemple Icons8, Bensound, Incompetech, Free Music Archive). Et même aller encore plus loin dans le détail en spécifiant le volume précis à utiliser (en décibels), ou encore le type de musique à utiliser en arrière-plan (par exemple, uniquement de l’instrumental)
  • Les transitions et animations utilisées (zoom, fade…)
  • Les sous-titres : s’en servir est fortement recommandé. Ils assurent que votre message passe même en lecture automatique (auto-play) et facilitent la compréhension lorsque la personne consulte votre vidéo sans le son ou en mobilité
  • Les types d’images à utiliser en incrustation : vous pouvez choisir des clichés issus de banques d'images libres de droit, ou tout simplement les bannir pour favoriser vos propres réalisations. Techniquement parlant, comment doivent se présenter vos images ? Souhaitez-vous plutôt mettre en avant des visages, ou au contraire favoriser des éléments-clés de votre marque ? Où trouver tous ces éléments ?
  • Les formes géométriques : préférez-vous un format arrondi ou carré pour les bords de vos tiers inférieurs (bandeaux contenant du texte et incrustés dans la vidéo) ? Qu’en est-il des pictogrammes ?

Encore une fois, quitte à se répéter, tous ces éléments doivent être clairement explicités dans votre charte.

video-icon

L’astuce PlayPlay en plus

Envie d’aller encore plus loin ? Précisez aussi quelques spécifications techniques, telles que la résolution que vous souhaitez utiliser dans vos vidéos, leur ratio (16:9 ; 4:3), ou encore des directives liées à leur export (format, nom du fichier…).

La diffusion de vos vidéos

Avec tous ces éléments en main, vos vidéos sont désormais emballées et pesées. Il ne vous reste plus qu’à indiquer dans votre charte vidéo où et comment les diffuser auprès de votre audience, ce qui veut aussi dire que vous devez héberger vos vidéos.

Pour commencer, vous pouvez préciser à quels endroits et sur quelles plateformes on va pouvoir trouver vos créations. Cela peut être sur votre site web, dans vos newsletters, sur vos réseaux sociaux, sur YouTube…

Pour faciliter la compréhension, listez par exemple les URLs de chaque compte de réseau social sous la forme d’une liste à puces. Pour PlayPlay, par exemple, voilà ce que cela donne :

Ensuite, indiquez le process pour ajouter une vidéo sur chaque plateforme, par exemple à l’aide d’une checklist détaillée. Des indications sur des éléments connexes fondamentaux, comme le référencement de vos vidéos ou le choix de vos images de couverture, les thumbnails (modèles, dimensions…), peut aussi figurer ici.

Enfin, vous pouvez expliquer quels canaux promotionnels vous souhaitez utiliser en fonction de tel ou tel type de vidéo… mais aussi ceux à ne pas utiliser (rappelez-vous le concept d’interdit, évoqué plus tôt).

video-icon

Envie d'aller plus loin ?

Pour toutes vos vidéos, pensez à créer un scénario vidéo en amont. Le scénario permet d'avoir un fil conducteur du début à la fin et de garantir de la cohérence.

Une charte vidéo est un outil indispensable pour mettre en place une stratégie vidéo cohérente, fonctionnelle, et surtout raccord avec la communication que vous développez sur vos différents supports (site web, print…).

Une fois créée, vous disposerez d’une vision claire et professionnelle des bonnes pratiques à suivre pour concevoir des vidéos attractives et adaptées aux attentes de votre audience cible.

Et si jamais vous avez besoin d’un ultime petit coup de pouce lorsque vous vous mettrez au travail, n'hésitez pas à tester gratuitement PlayPlay, l’outil de création vidéo le plus simple au monde. Rien que ça !

Léa Fonlupt

Léa Fonlupt

Content manager France

Léa, est la content Manager France de PlayPlay. Passionnée de création de contenu et de vidéos, elle saura vous donner les meilleurs conseils pour votre stratégie de communication !

Table des matières

Le guide ultime pour créer vos vidéos d'entreprise

Nos conseils-clés et meilleures pratiques pour gagner du temps dans la conception de vos contenus et créer des vidéos impactantes.

Découvrir maintenant

Inscrivez-vous à la newsletter!

Chaque mois dans votre boîte mail, un condensé des meilleurs conseils en communication.

Merci pour votre inscription !

🎉