Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi certaines vidéos sont si addictives qu’elles accrochent le spectateur de la première à la dernière seconde ?

Hélas, tourner une vidéo éblouissante ne s'improvise pas. Que cela soit une vidéo d’entreprise, un film documentaire, une vidéo corporate, le principe reste le même. Pas question de partir bille en tête, sur une improvisation totale, au risque d’obtenir une vidéo incohérente, décousue et devant laquelle le spectateur décroche au bout de quelques secondes.

Mais rassurez-vous, vous êtes au bon endroit. Pas besoin d’effets spéciaux dignes d’une superproduction cinématographique pour tourner une vidéo vraiment professionnelle.

Comment ? À l’aide d’un bon scénario, bien sûr ! En effet, commencer par concevoir un scénario écrit, c’est l’assurance d’obtenir une vidéo aussi addictive que les séries télé Netflix.

Comment construire un bon scénario pour sa vidéo ?

Vous êtes dans les starting-blocks pour vous lancer dans le tournage de votre vidéo. Avez-vous vraiment besoin d’un scénario pour une vidéo d’entreprise ?

Voici pourquoi il est incontournable :

  • Concevoir un scénario vous permettra d’organiser vos idées et gagner en clarté. Autrement appelé script vidéo, un scénario précis est simplement un fil conducteur pour vous guider dans la diffusion de votre message.
  • Établir un scénario, c’est gagner du temps à la réalisation et au montage en ayant une vision claire du déroulement de la vidéo, des décors, de chaque élément audiovisuel (animations, transitions, descriptions, voix-off, musique…).
  • Créer un scénario, c’est s’assurer de la cohérence de votre communication, en accord avec votre image de marque.
  • Élaborer un scénario, c’est aussi optimiser le budget et la durée de votre vidéo : en posant un cadre, cela vous évitera de perdre du temps à tourner des scènes inutiles et passer des heures en post-production.
  • Développer un scénario, c’est aussi maximiser vos chances d'accrocher le spectateur dès la première seconde, et jusqu’à la dernière.

Alors concrètement, comment construire un scénario éblouissant en 8 étapes simples ? Suivez le guide !

Comment construire un scénario palpitant en 8 étapes ? 🔎

#1 - Connaissez votre cible sur le bout des doigts

Avant de vous lancer dans la conception du scénario, posez-vous d’abord la question : à qui souhaitez-vous parler ? N’oubliez pas : plus votre cible est affinée, plus votre message sera percutant. Il est tentant de vouloir parler à une audience très large, mais lorsqu’on vise tout le monde, on n’atteint personne !

Avant d’écrire votre script, l’image de votre cible doit être très claire dans votre esprit.

Pour bien la visualiser, pensez au scénario du film que vous aimez : il s’adressait certainement à une audience précise. Et oui, les cinéastes le savent : le secret d'un film qui accroche, c’est de bien connaître ses spectateurs et leurs attentes. Et ceci est parfaitement transposable aux films d’entreprise !

Avant d’écrire un scénario prenant, posez-vous ces questions incontournables :

  • À qui vous adressez-vous ? Aux décideurs d’une entreprise ? Aux salariés ? Aux candidats au recrutement ?
  • Quelles sont les principales préoccupations de votre cible ? Quel est le problème brûlant qu’elle cherche à résoudre ? Ses motivations et ses envies ?

Plus votre connaissance de la cible est poussée, plus votre message sera percutant et la tonalité plus juste.

#2 - Définissez votre message-clé

Pour créer un scénario percutant, demandez-vous quel est le message principal que vous souhaitez transmettre dans votre vidéo.

Quel que soit le type de scénario, choisissez un seul message-clé. Vous serez certainement tenté de traiter le sujet en large et en travers, mais n’oubliez pas que vous risquez de perdre le spectateur en cours de route si vous partez dans tous les sens. Le but est de transmettre l’idée de manière claire.

Pour trouver votre message-clé percutant, posez-vous la question : si votre spectateur devait retenir une seule phrase après avoir visionné votre vidéo, laquelle serait-elle ?

Plus ce message est clair dans votre esprit, plus il marquera votre audience. Restez focalisé sur cette idée principale tout au long du scénario.

Et n’oubliez pas de concrétiser votre message par un appel à l’action clair. C’est ce call-to-action à la fin de la vidéo qui incitera votre cible à agir. Dites-lui clairement ce qu’elle doit faire : laisser un commentaire, vous contacter, télécharger un livre blanc, prendre un rendez-vous, etc. Ici, c’est la même règle : un seul appel à l’action pour ne pas créer de la confusion !

#3 - Libérez votre créativité

Construire un scénario intéressant n’est pas une affaire de dur labeur et de sueur au front.  Avant d’attaquer le projet écrit de scénario, mettez-vous dans la peau d’un réalisateur de cinéma et voyez les choses en grand !

Dans cette partie hautement créative de votre œuvre audiovisuelle, n’ayez pas peur de la page blanche et ne vous censurez pas. Inspirez-vous de grands scénaristes : pour trouver une idée de scénario exceptionnelle, libérez-vous des contraintes et posez librement vos idées.

Armé de vos connaissances sur la cible et du message-clé que vous souhaitez faire passer, listez toutes vos idées, sans vous retenir. Il sera toujours temps de faire le tri entre toutes vos idées à l’étape suivante. C’est important de ne pas vous censurer, sinon vous passez à côté de belles idées créatives !

Peu importe le support, un tableau blanc ou une simple feuille de papier, laissez libre cours à votre imagination. Après ce brainstorming créatif, vous aurez déjà une idée assez claire du synopsis de votre scénario.

#4 - Racontez une histoire captivante grâce au storytelling

Les êtres humains sont programmés pour écouter les histoires qui les captivent. Il suffit de penser à un film : il y a toujours une intrigue dramatique, un arc narratif, un personnage principal, un antagoniste, des aventures, des rebondissements, une quête… Pour créer des histoires qui tiennent les spectateurs en haleine, mettez-vous dans la peau d’un scénariste de cinéma.

Vous n’avez pas besoin de partir sur une super production digne d’un blockbuster : il vous suffira d’emprunter quelques codes d’un scénario de cinéma.

En effet, le storytelling ou l’art de raconter l’histoire est votre arme fatale pour garder l’attention de votre audience jusqu’à la dernière seconde. D’après Jennifer Aaker, experte marketing à l’Université Stanford, les histoires seraient même 22 fois mieux mémorisées que les simples faits.

Le storytelling fonctionne à merveille dans les vidéos, y compris les vidéos d’entreprise et même les documentaires, parce qu’il véhicule des émotions fortes et permet d’assurer la continuité dialoguée. En pensant à la narration que vous souhaitez donner à votre film, pensez en termes d'émotions : qu’est-ce que le spectateur doit ressentir pendant le visionnage ?

#5 - Structurez votre vidéo comme un pro

Une fois que vous avez listé toutes vos idées, il est temps de réfléchir à une structure cohérente et organisée pour votre scénario pour lui donner un rythme. En effet, un scénario bien construit est celui qui ne laisse rien au hasard. À cette étape, vous pouvez vérifier l’articulation de tous les éléments pour le bon déroulement du scénario. Cette trame vous permettra de structurer et de faire le tri entre toutes vos idées.

À cette étape, il s’agit d’organiser le découpage technique de votre futur film :

  • Faites un découpage en séquences logiques pour conduire votre spectateur d’un point A à un point B et pour le tenir en haleine.
  • Restez simple, mais redoutablement efficace -  vous pouvez organiser votre scénario en 3 grandes parties : l’introduction, le développement en quelques séquences, puis la conclusion (sans oublier le call-to-action !).
  • Pour chaque scène, définissez aussi un sous-message que vous souhaitez véhiculer.

#6 - Chouchoutez l’introduction de votre scénario

Une fois que vous avez déjà un bon plan de votre scénario, il est temps de penser à l’introduction. Cette étape est capitale : une bonne introduction a pour but d’accrocher le spectateur dès la première seconde. Elle doit donc être courte et punchy, et surtout, donner au spectateur l’envie de rester scotché devant son écran jusqu’au dénouement.

Comment construire une introduction percutante ?

  • Commencez par une question ou un fait marquant pour garder l’attention du spectateur à son paroxysme et lui donner envie d’en savoir plus.
  • Démarrez votre vidéo façon elevator pitch : vous savez, cette présentation punchy qui doit convaincre le spectateur en moins de deux minutes de rester avec vous.
  • Faites un mini-teasing pour donner un avant-goût de votre contenu, et ce que votre audience en retirera après avoir visionné la vidéo.
  • Jouez sur l’effet de surprise : la surprise attise la curiosité. Quel serait l'élément de votre scénario qui pourrait surprendre le plus votre audience ? Une métaphore décalée ? La citation d’un film ? Une anecdote ? Laissez libre cours à votre imagination !

#7 - Réalisez un storyboard limpide

Lors de la rédaction du scénario, gardez toujours en tête son rendu final. À quoi votre vidéo doit-elle ressembler une fois montée ? Cette vision d'ensemble est primordiale et vous assurera la cohérence de votre scénario.

Comment faire ? À l’aide d’un storyboard bien sûr ! Le storyboard est une version illustrée du scénario. Les ambiances, les décors, les différentes séquences, les images, la musique, les dialogues, les questions… C’est le moment de tout noter, sans rien oublier.

Inutile de partir à la chasse d’outils compliqués : vous pouvez construire votre storyboard en toute simplicité, à l’aide d’un PowerPoint, un slide par scène filmée.

#8 - Relisez votre scénario à voix haute

Last but not least : c’est la dernière des étapes d’écriture du scénario. Une fois votre beau scénario écrit, place à la relecture et aux dernières retouches. Pour cela, rien de mieux qu’une astuce de pro : lire le scénario à voix haute.

La relecture à voix haute de cette première version du scénario vous permettra d’alléger vos phrases, d’enlever les mots inutiles et de gagner en fluidité. En effet, passer de l’écrit à l’oral nécessite quelques ajustements : c’est le moment idéal pour simplifier les mots afin d’obtenir un résultat plus naturel et parlé, en particulier pour la partie dialoguée. À cette étape, vous pouvez réécrire ou ajuster les parties du scénario qui vous paraissent trop “mécaniques”.

Enfin, cette dernière analyse du scénario et sa relecture à voix haute vous donneront des indications sur la durée de la vidéo. Retenez qu’une minute de vidéo équivaut à 150-200 mots écrits.

Vous voilà fin prêt pour construire des scénarios dignes d’un cinéaste ! Si vous voulez passer d’une idée de scénario à sa réalisation en toute simplicité, testez PlayPlay, l’outil de conception vidéo le plus simple au monde et facile à prendre en main, même pour les débutants.