Comment faire une vidéo explicative ? Tiens, en voilà une question simple. Presque banale. Sa réponse, elle, est plus complexe à trouver. Enfin, plus précisément, plus difficile à mettre en œuvre.

Quelles sont les bonnes pratiques à adopter ? Quels éléments faut-il absolument aborder ? A contrario, qu’est-ce qu’il ne faut surtout pas faire ?

Vous vous posez peut-être toutes ces questions, et c’est bien normal. Une vidéo explicative qui assure, séduit et convertit peut avoir de sacrées retombées positives sur votre business.

Comment faire une vidéo explicative de A à Z ?

Pour vous aider à mettre le pied à l’étrier, découvrez un tutoriel détaillé qui vous prend par la main en vous guidant tout au long du processus, de la création de votre feuille de route à la diffusion de votre super vidéo.

Prêt à mettre les gaz ? C’est parti pour les explications.

Une vidéo explicative, c’est quoi (et ses avantages) ? 💡

Une vidéo explicative est une vidéo courte, généralement de 30 secondes à 2 minutes, dont l’objectif est d’attirer l’attention de votre public-cible en lui expliquant de façon éducative ce que peut lui apporter votre produit ou votre service.

Grâce à certains effets techniques (animation vidéo, voix off, sous-titres, visuels etc.), l’objectif de ce format consiste à présenter de façon concise des détails parfois complexes, tout en montrant comment un produit ou un service peut résoudre un problème précis rencontré par vos futurs clients.

Bien maîtrisée, une vidéo explicative comporte de multiples atouts pour votre stratégie de content marketing :

  • Elle constitue un puissant aimant à leads, et s’est imposée, selon une étude Wyzowl, comme le format n°1 du marketeur, devant les vidéos publiées sur les réseaux sociaux.
  • Elle accroît la notoriété de votre marque et renforce votre image d’expert, en étant capable de générer beaucoup d’engagement. 69 % des internautes préfèrent visionner une vidéo courte pour en savoir plus sur un produit ou un service, toujours selon une étude Wyzowl.
  • Elle facilite la compréhension de votre message. 95 % des internautes reconnaissent mieux retenir un message lorsqu’il est formulé en vidéo.
  • Elle est susceptible de booster votre chiffre d’affaires. Jusqu’à 85 % des consommateurs seraient prêts à acheter après avoir vu une vidéo explicative.
  • Elle peut améliorer votre référencement naturel vidéo.

Enfin, n’oubliez pas qu’une vidéo explicative peut bien sûr être très utile pour votre communication interne, par exemple pour détailler le fonctionnement d’un nouvel outil à vos équipes, présenter de nouveaux process etc.

Alors, convaincu ? Très bien. Après le pourquoi, place au comment. Découvrez 7 étapes-clés qui vous présentent comment faire une vidéo explicative.

Comment faire une vidéo explicative en 7 étapes-clés 🤔

#1 Définissez une feuille de route

Vous trépignez d’impatience à l’idée d’enregistrer votre vidéo ? C’est logique et compréhensible, mais avant de vous jeter à l’eau, il est urgent d’attendre.

Commencez à vous mouiller un peu la nuque en élaborant une feuille de route. Grâce à elle, vous disposerez d’une vision claire et précise des actions à entreprendre, et avancerez plus sereinement par la suite.

Pour partir du bon pied, vous devez impérativement :

  • Cibler un public bien précis. Posez-vous les questions suivantes : Qui est-il ? Quelles sont ses habitudes de consommation ? Quels sont ses besoins ? Sur quel ton s’adresser à lui ?
  • Identifier une problématique (et une seule) rencontrée par votre audience, à laquelle s’attachera de répondre votre vidéo explicative. Cette dernière doit présenter une solution à un problème, par exemple en présentant les bénéfices et la valeur ajoutée de votre produit ou service.
  • Arrêter un objectif principal, c’est-à-dire l'action que vous souhaitez que votre public cible accomplisse à la fin de votre vidéo. Souhaitez-vous qu’il achète votre produit ? Qu’il s’abonne à votre newsletter ou à vos réseaux sociaux ? Qu’il télécharge un guide PDF ? Qu’il teste une version gratuite ? Qu’il visionne une autre vidéo ?
  • Choisir le type de vidéo explicative que vous souhaitez créer. De nombreuses options sont à votre disposition : l’enregistrement d’écran (screencasting), la vidéo explicative en live sur les réseaux sociaux, la vidéo animée, la vidéo sur tableau blanc, la vidéo d’action qui présente un produit ou un service etc.
  • Planifier les étapes à suivre (ex : tournage, montage, diffusion). Fixez-vous des deadlines pour vous inciter à tenir les délais et à passer l’action. Pour cela, des outils comme Google Sheets, Trello ou Airtable feront l’affaire.

#2 Rédigez un script

Après la phase “stratégique” et de réflexion, place à la rédaction. Comment faire une vidéo explicative, c’est aussi - et surtout - préparer un script aux petits oignons.

Un script vidéo est un résumé écrit qui présente le déroulé de votre vidéo explicative (dialogues, voix-off, scènes, etc.). Il la scénarise et présente le message-clé que vous souhaitez véhiculer.

Voici plusieurs bonnes pratiques pour rédiger un script qui dépote :

  • Faites court et concis. Soignez les premières secondes pour capter immédiatement l’attention de votre audience. Pour conserver un ensemble intelligible, il est conseillé de ne pas dépasser 160 mots par minute.
  • Adoptez un message oral et parlé, en priorisant les verbes d’action et en évitant les mots superflus.
  • Adressez-vous à votre cible sur un ton bien précis. Par exemple, évitez le jargon technique si votre public est débutant. Adressez-vous à lui avec ses mots.
  • Racontez une histoire captivante qui fait appel aux émotions de votre cible, tout en reflétant la personnalité de votre marque. Pour connaître les petits secrets bien gardés du storytelling, consultez ce guide.
  • Adoptez une structure type en 3 temps : introduction (problème) – développement (solution) – conclusion (appel à l’action).
  • Incitez votre cible à passer à l’action à la fin de votre vidéo explicative, à l’aide d’un call-to-action persuasif.

💡 L’astuce PlayPlay en plus

Une fois terminé, n’oubliez pas de lire votre script à voix haute pour voir si vos écrits sont suffisamment adaptés à une dictée orale. Une bonne façon de voir si votre script est assez persuasif consiste à le lire à un ou plusieurs membres de votre équipe ou de votre entourage. Vous vous rendrez vite compte des points à améliorer. Pensez également à vous chronométrer pour avoir une idée précise de la durée de votre vidéo explicative.

#3 Concevez un storyboard

Tout va bien pour vous jusque-là ? Place maintenant à l’étape 3 de votre mission “Comment faire une vidéo explicative” qui cartonne : la réalisation d’un storyboard.

Késako ? Pour faire simple, un storyboard est la mise en images de votre script. Dans ce document, vous mettez en scène l’histoire de votre vidéo explicative en présentant son rendu visuel, scène par scène.

Sur des planches ou des diapositives, il s’agit de présenter les différents plans un par un, avec les éléments qui les composent et leurs mouvements.

Vous n’êtes pas un dessinateur averti ? Ce n’est pas un problème. Contentez-vous de simples croquis, même grossiers, si vous êtes un adepte de la feuille et du crayon.

Si vous préférez des outils plus didactiques, servez-vous d’un logiciel dédié comme Storyboarder (gratuit et open-source), ou d’un logiciel de présentation comme PowerPoint ou Keynote (Apple).

Ensuite, place au tournage et à l’enregistrement de votre vidéo originale.

#4 Réalisez votre vidéo explicative

Vous pouvez vous frotter les mains, vous avez déjà fait le gros du job. Mais attention : ne vous relâchez pas au moment de réaliser votre vidéo.

Pour rappel, la technique d’enregistrement que vous choisirez dépendra du type de vidéo que vous souhaitez créer (screencasting, vidéo de présentation “live”, vidéo explicative animée, tableau blanc etc.).

Quelle que soit la solution adoptée, appliquez ces quelques conseils pleins de bons sens :

  • Montrez votre produit ou service en action, une tactique idéale afin que votre public-cible se rende compte des résultats qu’il pourrait atteindre en l’utilisant.
  • Alternez des plans caméra et des enregistrements d’écran, si votre vidéo explicative s’y prête. La pluralité des prises de vues la rendra plus vivante.
  • Mettez l’accent sur les visuels pour illustrer votre démonstration. Images, graphiques, illustrations, templates, infographies, pictogrammes : à vous de voir ce qui s’avère le plus pertinent. Privilégiez vos propres créations, plutôt que des visuels issus de banques d’images libres de droit et gratuites, aux résultats souvent “froids” et peu personnalisés.
  • Choisissez un environnement calme, sans bruit parasite, et privilégiez une pièce lumineuse, surtout si vous ne disposez pas d’un projecteur.

Et le matériel, dans tout ça ? Direction cet article pour savoir de quels outils vous avez vraiment besoin pour créer une vidéo explicative au top du top.

💡 L’astuce PlayPlay en plus

Tourner et enregistrer une vidéo explicative peut s’avérer intimidant, en particulier si vous avez peu d’expérience en la matière. Pour vous rassurer et débarquer confiant le jour J, entraînez-vous avant de filmer. Relisez votre script, répétez votre gestuelle, révisez les manipulations techniques. Comme on dit, tout ce qui est pris n’est plus à prendre !

#5 Enregistrez une voix-off

Faire une vidéo explicative réussie passe aussi par l’enregistrement d’une voix-off, une fois votre œuvre dans la boîte.

Cette étape n’est pas obligatoire, mais l’ajout d’une voix-off revêt plusieurs atouts majeurs :

  • Pour le moment, vous disposez “simplement” d’un matériel brut (images + visuels). Reste à lier tout ça pour faire monter la mayonnaise. Une voix off va donner un aspect humain et plus chaleureux à votre vidéo, tout en lui apportant un ton et une personnalité bien singulière.
  • Votre vidéo explicative devient d’un coup plus rythmée, grâce à des intonations bien senties.
  • Une voix off peut renforcer l’effet persuasif de votre vidéo, dans le sens où elle apporte de la crédibilité grâce à des propos calibrés et ciselés.
  • Elle renforce la narration pour faciliter l’effort de compréhension.

Vous doutez de l’efficacité de la voix-off ? Cette stat’ va peut-être achever de vous convaincre : 66 % des marketeurs ont déclaré que leurs vidéos avec voix-off étaient plus efficaces (que celles qui n’en ont pas).

Si vous décidez de passer à l’action, adoptez les mêmes réflexes que pour les étapes précédentes. Testez, répétez et isolez-vous dans un lieu calme au moment de vous lancer. Soyez dynamique et adaptez votre vitesse d’élocution à la vitesse de diffusion des images.

#6 Habillez votre vidéo explicative

Pour continuer à peaufiner l’expérience utilisateur de votre vidéo explicative, il est nécessaire de faire un montage à l’habillage irréprochable.

Attachez-vous particulièrement à soigner les éléments suivants :

  • Les sous-titres. Ils facilitent la compréhension d’une vidéo, tout en la rendant accessible au plus grand nombre. Intéressant, et peut-être encore plus lorsque l’on sait que 85 % des vidéos sont regardées sans le son sur Facebook. Sur ce même réseau social, il a été constaté que les vidéos avec sous-titres étaient vues 12 % plus longtemps que celles qui n’en comportaient pas, favorisant un engagement supplémentaire.
  • Le son. Pour donner encore plus de vie à votre vidéo explicative, la musique, les bruitages et les effets sonores vont avoir une importance fondamentale. Ils servent à faire entrer votre public-cible dans votre univers, à véhiculer de l’émotion et de l’énergie, pour rendre votre vidéo plus dynamique. Au cours de la manœuvre, ne laissez pas la musique prendre le pas sur la voix-off. Elle ne doit être ni trop forte, ni trop faible, mais accompagner vos propos à bon escient.
  • Les transitions, effets spéciaux et éléments dynamiques. Pimentez le tout avec des ingrédients qui apportent un plus à la compréhension globale : flèches, mots-clés, icônes etc.

#7 Comment faire une vidéo explicative : pensez à la diffuser

Eh bien, vous voilà proche de la ligne d’arrivée. Dernière étape de cette course de fond qui vous détaille comment faire une vidéo explicative : la diffusion de votre création, lors de la phase de post-production.

Le produit fini est dispo, il vous emballe et vous plaît. Mais qu’en pensent vos prospects et clients ?

Pour le savoir, il est temps de leur étaler sous les yeux le fruit de votre travail en la diffusant à différents endroits :

  • Sur votre site web, par exemple sur votre page d’accueil, vos pages produits ou vos landing pages.
  • Sur vos réseaux sociaux, afin de favoriser leur partage et tenter de les rendre virales. Bien évidemment, ne négligez pas vos vidéos YouTube. Plus de 2 milliards d’utilisateurs se connectent sur cette plateforme chaque mois.
  • Au sein de vos campagnes de publicité (Google Ads / Facebook Ads).
  • Lors de conférences publiques, webinars, démos clients et pour votre communication interne.

💡 L’astuce PlayPlay en plus

En bon marketeur que vous êtes, pensez à mesurer les performances de vos vidéos explicatives en jetant un œil à certaines métriques-clés (durée de visionnage, nombre de partage, commentaires générés etc.). Sur votre chaîne YouTube, il est possible d’accéder à de nombreuses statistiques sur votre audience, vos impressions, votre taux de clics en vous connectant à votre YouTube Studio.

Vous vous demandiez comment faire une vidéo explicative ? À présent, vous voilà en mesure de réaliser une vidéo de qualité professionnelle, en appliquant les conseils et astuces pratiques distillés tout au long de cet article.

Animaker, Final Cut Pro ou Premiere Pro sont des logiciels trop complexes pour vous ?

Dans ce cas, l’outil PlayPlay est peut-être la solution qu’il vous faut. Simple, maniable et personnalisable, cet outil de création vidéo permet de créer facilement des vidéos engageantes en quelques minutes, et ne requiert aucune connaissance technique en montage vidéo.

Pour en savoir plus, testez-le gratuitement pendant 7 jours pour voir s’il peut vous convenir 💪.