Alors que vous faisiez défiler votre fil d’actualité Facebook, une vidéo a attiré votre œil : il s’agissait d’un Fast & Curious, ces vidéos Konbini si dynamiques, pleines de rythme et génératrices d’émotions.

En voyant combien vous avez été attiré par ce contenu, vous vous dites que vous auriez tout intérêt à vous en inspirer pour votre propre stratégie de vidéo marketing.

Voilà une excellente idée !

Et bonne nouvelle : cet article est là pour vous guider dans la création de votre propre interview Fast & Curious d’entreprise. À l’issue de votre lecture, vous aurez en tête toutes les règles d’or à appliquer, pour obtenir un résultat final à l’aspect professionnel, mais teinté d’émotion et d’authenticité.

Le Fast & Curious : le format phare pour dynamiser votre communication d’entreprise

Dans une vidéo Fast and Curious, la personne interviewée est assise face caméra. On lui pose des questions auxquelles elle doit répondre rapidement, en choisissant entre deux options de réponse, par exemple “Thé ou Café ?”.

La vidéo est rythmée, dynamique. Le fait que les personnes interviewées n’aient pas accès aux questions en amont du tournage rend leurs réponses spontanées, authentiques.

Bien souvent, le Fast & Curious joue aussi sur l’humour. Les moments de rire et les remarques hors-champ apportent croustillant et authenticité à l’interview.

Pourquoi ce format fonctionne-t-il sur les réseaux sociaux ?

Que ce soit sur Instagram, Facebook, TikTok ou tout autre réseau social, l'immédiateté est clé pour capter l'attention. Les internautes, au temps d’attention de plus en plus limité, sont vraiment friands de contenus à déguster “sur le pouce”. D’ailleurs, les vidéos Fast & Curious durent en moyenne 2 minutes.

Le format permet également de faire connaître l’interviewé d’un point de vue assez intime, en provoquant chez lui des réactions authentiques face à un dilemme cornélien.

Résultat : le Fast & Curious est addictif, et les internautes le consomment jusqu’à la dernière seconde.

Et du côté des entreprises ?

Si le Fast & Curious d’entreprise gagne en popularité ces dernières années, c’est parce qu’il présente des avantages non négligeables pour votre communication corporate :

  • Ce format s’adapte aussi bien à la communication interne qu’externe. Vous pouvez aussi bien l’utiliser en interne, pour présenter un nouveau collaborateur, par exemple, que le publier sur les réseaux sociaux pour faire rayonner votre marque employeur.
  • Il est flexible et se prête à merveille pour une interview d’équipe. Vous pouvez tout aussi bien créer un Fast & Curious d’entreprise centré autour d’un seul interviewé que monter une vidéo présentant plusieurs personnes face caméra.
  • Il est simple à réaliser. Puisque les réponses des interviewés doivent être spontanées, il vous suffit de bien préparer vos questions, puis d’assurer un tournage dynamique, pour réussir l’exercice.

La clé pour réussir votre Fast & Curious d’entreprise ? L’adapter à votre image de marque. Vous devez bien sûr vous inspirer de ses codes, que les internautes connaissent si bien, mais également y mettre votre propre touche graphique avec votre logo, votre charte…

💡 Et si vous diversifiez vos styles d’interviews vidéo ?

Pour découvrir plus de types d’interviews vidéo à utiliser dans votre plan de communication interne ou externe, consultez le guide complet pour réussir votre interview vidéo.

New call-to-action

À quelle occasion créer votre Fast & Curious d’entreprise ?

Le Fast & Curious s’adapte à de nombreux moments de vie de votre entreprise. À vous de piocher parmi ces objectifs pour intégrer ce format vidéo dans votre ligne éditoriale. Vous pourriez vouloir créer votre propre Fast & Curious :

  • Pour promouvoir votre marque employeur. En présentant vos collaborateurs sous cette forme originale, vous donnez une image chaleureuse de votre équipe, et créez de la complicité avec vos candidats potentiels. Pour ce faire, osez des questions plus décalées comme : “cantine ou kebab ?”, “voler les stylos des autres ou tenir les tiens en laisse ?”, “travail solo ou travail d’équipe ?”
  • Pour introduire un nouveau collaborateur. Quelques semaines après l’arrivée d’un nouveau talent, une fois qu’il est à l’aise à son poste, rien de tel pour le faire connaître de tous dans votre organisation.
  • Pour humaniser votre Top Management ou chef d’entreprise. Ce format permet de créer de la proximité avec les supérieurs hiérarchiques, et faire rayonner les valeurs qui animent l’organisation.
  • Pour faire vivre votre culture d’entreprise. En choisissant de poser des questions orientées autour des valeurs de votre entreprise, vous pouvez la diffuser en interne comme en externe.
  • Pour résumer un projet accompli ou une réussite d’équipe. Pour ce faire, optez pour un Fast & Curious groupé, où les différentes parties prenantes du projet peuvent s’exprimer sur ce qui s’est déroulé de manière concise et dynamique.
  • Pour présenter un poste. Invitez un collaborateur à présenter son métier.

10 règles d’or pour réaliser votre vidéo Fast and Curious d’entreprise

Prêt à créer votre Fast & Curious d’entreprise, et animer votre plan de communication en optant pour l’un des formats favoris des internautes ? Appliquez ces 10 bonnes pratiques.

1. Préparez les questions en fonction de l’interviewé

L’une des clés de succès d’un Fast & Curious d’entreprise est le choix des questions à poser à votre interviewé.

Lorsque vous préparez ces questions, veillez à les cibler en fonction de la personne qui se retrouvera face à la caméra.

Par exemple, optez pour :

  • Des questions orientées tech si vous interviewez un développeur de votre équipe : “Python ou JS? ”, “Mise en prod’ le lundi ou le jeudi ?”, “Github ou AWS Code Commit ?”, etc.
  • Des questions centrées sur la culture d’entreprise si vous filmez votre responsable RSE : “Plastique ou carton ?”, “Réduction carbone ou compensation carbone ?”, etc.
  • Des questions sur vos process de recrutement si vous faites intervenir un RH : “Workplace ou Slack ?”, “Open Space ou bureau à toi ?”, ”Augmentation ou 13ème mois ?”, etc.

Dans ce Fast & Curious, on voit que Konbini a pensé ses questions en fonction de l’actrice Emma Watson, en lui proposant des choix relatifs à sa vie. Le média y mêle des questions sur Harry Potter (son rôle-phare au cinéma), ou encore sur le féminisme, l’actrice étant une icône en la matière.

Prévoyez 20 questions en tout, dont 10 orientées “professionnel”, et 10 plutôt centrées sur les goûts personnels de l’interviewé.

N’hésitez pas à chercher des questions qui suscitent un réel débat, et qui engendreront des réponses détaillées de la part de votre interviewé. Par exemple, si vous interviewez votre Community Manager, demandez-lui de choisir entre Instagram et TikTok.

💡 +50 questions Fast & Curious pour vous inspirer

N’hésitez pas à piocher dans notre liste de questions Fast & Curious pour trouver des idées originales, à adapter aux objectifs de votre propre vidéo.

2. Briefez votre interviewé pour assurer un tournage dynamique

Avant de l’accueillir le jour du tournage, la personne que vous interviewez doit savoir exactement ce qui est attendu d’elle.

Préparez-lui un e-mail clair, où vous lui expliquez que vous souhaitez :

  • Qu’il réponde à la volée à vos questions, sans trop réfléchir à sa réponse, pour conserver une réelle spontanéité.
  • Qu’il annonce clairement son choix entre les deux propositions, pour vous assurer que la réponse est claire lors du montage.
  • Qu’il accompagne sa réponse, s’il le souhaite, d’une phrase qui vient l’étayer ou l’expliquer.

Plus votre interviewé sera bien briefé, plus vous vous assurerez d’obtenir un format final authentique et dynamique. Mais attention à ne pas dévoiler les questions en avance, pour préserver la spontanéité de ses réponses.

3. Optez pour un cadrage simple, axé sur l’interviewé

Le succès des Fast & Curious tient également à la simplicité du cadrage, qui crée de la proximité avec la personne que l’on interroge.

Pour recréer cette sensation de proximité, optez pour un plan serré sur le visage et les épaules de l’interviewé, et faites-le regarder directement la caméra.

Par la suite, lors de la phase de montage, vous pourrez resserrer encore plus les plans sur le visage de l’interviewé, pour mettre l’accent sur ses expressions et ses réactions les plus porteuses d’émotion.

Attention également à installer un décor simple à l’arrière de votre lieu de tournage, comme un simple mur blanc ou un fond coloré. Ce décor ne doit pas déconcentrer le spectateur de ce qui compte le plus : la personne face caméra.

4. Posez vos questions à la volée pendant le tournage

Le jour J, commencez par mettre votre interviewé à l’aise. Allumez la caméra, et échangez avec lui, de manière très spontanée, sans vous lancer directement dans votre liste de questions.

Une fois que vous sentez la personne détendue, vous pouvez alors vous lancer dans la série de questions. Posez-les à la volée, sans laisser trop de temps passer entre les différentes questions. L’idée est de créer du dynamisme dans les réponses de la personne, qui doit se sentir à l’aise, mais répondre assez vite tout de même.

Pensez également à laisser tourner la caméra pour capter toute la spontanéité de votre invité, comme ses rires, ses exclamations ou ses moments de surprise. Ces éléments seront autant de passages qui viendront apporter de la fraîcheur à votre vidéo finale.

5. Alternez entre question professionnelle et question personnelle

Pendant le tournage, alternez entre les 50 % de questions plus humoristiques et décalées de votre liste, et les 50 % liées au travail et plutôt généralistes.

Ce faisant, vous créerez ainsi la surprise chez votre interviewé, et aurez plus de chance de capturer des réactions vives, des expressions du visage fortes, chez lui.

6. Choisissez le format carré, typique de ce type de vidéo

Vous voilà prêt à monter votre vidéo. Pour commencer, optez pour le format carré, typique des Fast & Curious d’entreprise. Attention à créer des écrans de minimum 600 x 600 pixels.

Ce format est idéal pour une vidéo publiée Instagram diffusée sur le fil d’actualité, aussi bien que pour un partage sur Linkedin.

Pour les autres réseaux sociaux, dont YouTube, il n’est pas obligatoire de remonter la vidéo en format 16 : 9. Vous pouvez sans problème apposer un fond blanc ou noir pour combler les côtés de la vidéo, pour conserver le format typique de ces vidéos si connues de votre audience.

7. Limitez votre vidéo à 2 minutes maximum

Un Fast & Curious trop long risque de nuire au dynamisme global de votre contenu : veillez donc à ce que votre vidéo n’excède pas les 2 minutes.

Cette règle est d’autant plus importante si vous souhaitez créer une série de vidéos corporate sur le même format. En effet, en limitant la longueur de vos vidéos, vous donnerez envie à vos cibles d’en consulter plus.

💡 Envie de créer une série de Fast & Curious pour votre entreprise ?

Si c’est le cas, vous pouvez tout à fait créer une charte dédiée à cette série de vidéos, comme l’a fait Konbini. Le principe : vous adaptez cette charte spécifique à celle que vous utilisez habituellement dans vos vidéos corporate, en changeant quelques éléments (les transitions, l’utilisation de vos couleurs, la musique d’intro, etc).

Rien de tel pour mettre en valeur cette série de vidéos, et pour aider vos cibles à reconnaître ces contenus dans leur fil d’actualité sur les réseaux sociaux en un clin d'œil !

8. Structurez votre vidéo en 3 parties simples

Une vidéo Fast & Curious typique se présente en 3 parties différentes : l’intro, la série de questions, et l’outro.

Pour bien structurer votre vidéo, voici quelques conseils à suivre :

  1. L’intro. Pour commencer l’interview, choisissez ce que l’on appelle un hook : il s’agit d’une partie de la vidéo particulièrement attractive, qui pose l’ambiance du contenu et donne envie à l’audience de la consulter. Cela peut être un moment de rire, d’étonnement ou une bribe de réflexion entre deux propositions. L’idée est toujours de tenir en haleine vos cibles, et de provoquer de l’émotion dès les premières secondes.
  2. Les questions. N’hésitez pas à alterner entre réponses courtes et plus longues, pour apporter de l’énergie et du rythme à la vidéo. Les 5 premières questions sont posées les unes à la suite des autres, coupées au montage puis agrémentées d’un "carton" de question (un plan où on voit apparaître la question à l’écrit, sur fond de couleur simple). N’hésitez pas à faire de nombreux cuts : le sujet doit sembler répondre du tac au tac. Toutefois, gardez çà et là quelques remarques et touches humoristiques, qui apporteront de l’authenticité à votre interview.
  3. L’outro. Elle doit être spontanée, sans artifices. Il peut s’agir d’un clap de fin, d’une exclamation du type “Coupez !” ou d’une remarque spontanée que la personne interviewée aura faite lors du tournage.

9. Choisissez une musique rythmée

La musique du montage vidéo que vous choisirez pour votre Fast & Curious d’entreprise est cruciale. C’est elle qui accentuera le caractère dynamique et les émotions provoquées par votre contenu.

Veillez donc à la choisir rythmée, avec des percussions qui viennent marquer le tempo de votre montage énergique.

Attention cependant à bien sélectionner une musique libre de droits. Pour ce faire, n’hésitez pas à piocher dans les 4 banques de musiques libres de droit gratuites que nous avons sélectionnées pour vous.

10. Créez une miniature attractive à votre Fast & Curious

Vous souhaitez multiplier les chances de faire cliquer vos cibles sur votre vidéo, que ce soit sur les réseaux sociaux, sur votre Intranet, ou dans votre outil de communication interne ? Veillez à concevoir une miniature attractive pour votre vidéo.

Là encore, inspirez-vous du style de miniatures des Fast & Curious traditionnels. Celles-ci optent en général pour une capture écran de la personne interviewée, où son visage présente une expression forte (le rire, la surprise, l’étonnement…).. Elles intègrent également l’une des questions les plus intéressantes posée dans l’interview.

💡 Besoin de bonnes pratiques pour concevoir les miniatures de vos vidéos ?

Consultez le guide ultime qui vous guidera dans la conception de thumbnails efficaces, qui appellent vos cibles au clic.


Vous avez désormais en main toutes les clés pour créer des Fast & Curious d’entreprise qui, tout en s’inspirant des codes de ces vidéos virales, vous permettent de faire rayonner votre image de marque ou d’employeur.

Et si vous recherchez l’outil de création vidéo idéal pour vous aider à concevoir ces vidéos Fast and Curious, essayez PlayPlay gratuitement pendant 7 jours. Grâce à ses modèles d’écrans et ses banques d’images, de vidéos et de musiques gratuites, PlayPlay rend accessible à tous la création de vidéos d’entreprise à l’aspect professionnel, sans avoir besoin de compétences techniques poussées.